Pourquoi faut-il lire Steve Tesich ?

Les éditions Monsieur Toussaint Louverture (une référence que je conseille absolument en matière de propositions littéraires uniques) ont publié en 2012 puis en 2014 deux œuvres essentielles d’un auteur que l’on ne peut que regretter une fois que l’on a découvert son univers : Steve Tesich (1942 – 1996), écrivain américain à la plume virtuose... Lire la suite →

Book cases !

Optimiser le rangement des piles de livres que nous accumulons : des idées astucieuses par charlitdeslivres !

charlitdeslivres

Bonjour à tous,

Après un silence total et absolu pour cause de déménagement et d’une connexion internet qui se fait prier …. Je tenais à discuter avec vous de mes dernières lectures de la semaine et de mes idées pour ranger la bibliothèque.

Côté lecture, j’ai eu deux révélations : « Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal et « Oona & Salinger » de Frédéric Beigbeder. J’ai également lu « Wild » de Cheryl Strayed, qui m’a laissé un avis mitigé.

  • Dans le premier roman, dont je ne connaissais pas l’auteur j’ai aimé cette grande sensibilité. Ce livre déborde de vie et de vérité, sublime ! Pour voir ma chronique en entier sur « Réparer les vivants », c’est par ici.
  • Pour Beigbeder, ce n’est pas une découverte. L’auteur m’avait plu étant plus jeune, mais je dois reconnaître qu’il m’avait lassé au fil des années. Avec « Oona & Salinger » je le redécouvre et quel plaisir ! Pour…

View original post 269 mots de plus

Le concept « Book Jar »

Indécis face à la pile de livres qui s'amoncelle sur vos étagères ? L'excellente page du blog "Plume de soie"  par @Nueva56 vous explique le concept de la Book Jar. A adopter d'urgence !

« Brutes », Anthony Breznian

Un titre violent, un pluriel inquiétant : il n’en faut pas plus pour suggérer l’ambiance délétère au cœur du lycée catholique St. Mickael the Archangel, à Pittsburgh, dans les années 1990. Un lycée en déréliction, dont le délabrement préfigure la chute de ses occupants. On est loin du bizutage à la française des prépas et... Lire la suite →

« In utero », Julien Blanc-Gras

Devenir mère, un concept littéraire déjà éprouvé depuis notamment ce qui était Un heureux événement par Éliette Abécassis en 2005. Alors la grossesse et l’accouchement perçus par un futur père : une conception insolite, une fécondation des plus productives. Julien Blanc-Gras a accouché avec succès d’un poupon bien troussé (lequel n’est pas son premier rejeton,... Lire la suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑