« Petite femme », Anna Giurickovic Dato : pudique et esthétique récit d’un non-dit qui a fait trop vite grandir…

Giorgio, Silvia et leur petite fille Maria mènent une vie confortable à Rabat, où Giorgio travaille pour l'ambassade d'Italie. Une aisance matérielle certaine et un cocon familial aimant : une famille lambda parmi tant d'autres. Pourtant, un jour, Giorgio est retrouvé défenestré alors qu'il était seul dans l'appartement avec Maria. Un accident bête et méchant... Lire la Suite →

« J’ai choisi la bienveillance », Lizzie Velasquez : apologie sans surprise de la gentillesse face aux brutes de notre monde

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas écrire une longue chronique pour vous relater ma lecture du texte de Lizzie Velasquez J'ai choisi la bienveillance. Surprenant, n'est-ce pas, pour quelqu'un qui a l'habitude proposer une lecture critique aboutie des romans choisis. Pourquoi alors, me direz-vous, cette décision ? Tout simplement parce que ce... Lire la Suite →

« La fille qui brûle », Claire Messud : très beau récit poétique d’une amitié adolescente à double versant

Julia et Cassie sont meilleures amies depuis leur plus tendre enfance. Leur osmose amicale est telle qu'elles se considèrent presque comme sœurs, d'autant plus que toutes deux sont filles uniques. Elles partagent leur quotidien scolaire, leur temps libre au refuge animal de leur petite bourgade de province ou dans la confection de gâteaux. Le roman... Lire la Suite →

« My bloody Valentine », Christine Détrez : somptueux récit d’une cruelle recomposition familiale estivale

Dans ce quasi huis-clos estival corse (exception faite des analepses temporelles), Christine Détrez narre avec talent et poésie la mécanique de reconstruction des familles bouleversées - divorcées - recomposées - recréées. Delphine est une jeune femme divorcée, mère de deux adolescents, professeur des écoles. Depuis quelques mois, elle file le parfait amour avec Paul, un... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑