« La Purge », Arthur Nesnidal : bienvenue dans l’enfer des prépas littéraires, où le plaisir n’est pas, où le plaisir n’est plus

Il est de ces livres que vous vous empressez d'acheter parce qu'un élément, un seul parfois, vous interpelle. Pour moi, ça a été celui du thème : la prépa littéraire, les fameux deux ans d'hypokhâgne et de khâgne. Arthur Nesnidal en est réchappé, moi aussi. Arthur Nesnidal a tenu une année. Moi aussi. Arthur Nesnidal... Lire la Suite →

« C’est lundi aujourd’hui », Sytske Van Koeveringe : entre pragmatisme et esthétisme, quotidien ménager et vacuité désemparée

Julia est une jeune femme qui vit à Amsterdam en collocation. Pourtant, elle n'est plus étudiante depuis bien longtemps. Son quotidien, c'est celui de faire le ménage chez des clients qui font appel à la société "Clean Matching". Chaque jour, chaque matin, Julia nettoie, récure, aère, repasse, aspire l'intérieur d'un vaste florilège de clients. Si... Lire la Suite →

« Le Chant des revenants », Jesmyn Ward : une sublime incantation orphique dans laquelle une histoire familiale se fait l’écho du drame racial national et ancestral

Quelle claque que ce roman ! Quelle beauté et quelle ingéniosité littéraire ! Rarement j'ai ressenti une telle sensibilité à fleur de mots. Le Chant des revenants a reçu en 2017 le National Book Award : on comprend pourquoi... Nous sommes dans le Mississippi. Où précisément ? On ne le sait pas. Quand exactement ?... Lire la Suite →

« Bienvenue au motel des pins perdus », Katarina Bivald : ne m’en voulez pas de passer ma route et de ne pas m’y arrêter

Vous l’aurez compris, et je vous prie sincèrement de ne pas m’en vouloir, ce nouveau roman de Katarina Bivald, en bonne place dans toutes les librairies depuis sa sortie, n’a pas retenu mon attention. Mais alors pas du tout. Bien sûr, je pourrais vous dire que les personnages – une bande d’amis - sont attachants :... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑