A croquer

« Broadway », Fabrice Caro : la vie, cette comédie…

Inénarrable Fab Caro ! Quel bonheur, après le si savoureux Discours (offert à maintes reprises autour de moi), de le retrouver en cette rentrée littéraire 2020. Le procédé reste le même : un long monologue d'un personnage masculin - Axel en l’occurrence - qui narre les affres de sa situation actuelle (1. à quarante-six ans,… Lire la suite « Broadway », Fabrice Caro : la vie, cette comédie…

A croquer

« Des garçons qui tremblent », Stéphane Hoffmann : Nantes, théâtre romanesque codifié entre joutes sociales et amoureuses

Vous rappelez-vous du roman Des filles qui dansent, récit lu avec un enthousiasme débordant et chroniqué il y a peu de temps encore ? Je vous propose cette fois-ci la seconde partie de ce diptyque narratif avec Des garçons qui tremblent. Manquera cependant à ma chronique le même enthousiasme que précédemment. On retrouve Camille et… Lire la suite « Des garçons qui tremblent », Stéphane Hoffmann : Nantes, théâtre romanesque codifié entre joutes sociales et amoureuses

A croquer

« Trop beau », Emmanuelle Heidsieck : zélée Mère Nature ici blâmée…

Marco Bueli a un problème qui, pour le commun des mortels, n'en serait pas un. Jugez plutôt : ce trentenaire brillamment diplômé est trop beau. Oui, trop beau : physiquement, il est irréprochable et son enveloppe corporelle digne d'un olympien Apollon. Mère Nature, à n'en pas douter, s'est montrée très généreuse à son égard. Si… Lire la suite « Trop beau », Emmanuelle Heidsieck : zélée Mère Nature ici blâmée…

A croquer

« Pour le pire », E.G. Scott : les affres maritales le temps d’une lecture d’été…

Rebecca et Paul forment en apparence un couple uni. Le coup de foudre de leur rencontre a eu raison du premier mariage de Paul et a confirmé l'attirance de deux êtes à l'enfance douloureusement cabossée. C'est sur ce socle atypique que les tourtereaux ont envisagé les projets grandioses d'un futur a priori certain. Pourtant, près… Lire la suite « Pour le pire », E.G. Scott : les affres maritales le temps d’une lecture d’été…

A croquer

« Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

 A 16 ans, Charlie achève sans grand éclat son collège à Merton Grange, établissement lambda de sa petite ville de la province anglaise. "Sur les photos prises de moi à cette époque, j'ai l'impression de contempler les premières esquisses d'un personnage de bande-dessinée, des prototypes annonciateurs de la version définitive, mais un peu disproportionnés, pas… Lire la suite « Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

A croquer

« L’Énigme de la chambre 622 », Joël Dicker : illusions plurielles

Un écrivain à succès, un certain Joël (n'y voyez aucun hasard bien sûr !), décide de partir au Palace de Verbier pour se changer les idées et mettre à distance sa dernière rupture amoureuse. Accusant déjà le coup de la mort de son éditeur et mentor, un certain Bernard de Fallois, changer d'air s'impose comme… Lire la suite « L’Énigme de la chambre 622 », Joël Dicker : illusions plurielles

A croquer

« Contre moi », Lynn Steger Strong : dualité de l’amour filial, entre attraction et opposition

Maya et Stephen sont un couple de brillants universitaires, l'une spécialiste de Virginia Woolf, l'autre des philosophes allemands. Deux enfants sont nés de leur union : Elinor, dite Ellie, et Bennie. Seulement, Ellie est, à 16 ans, en butte contre l'autorité, en particulier de sa mère, et ses fréquentions sont douteuses, entre consommation de drogues,… Lire la suite « Contre moi », Lynn Steger Strong : dualité de l’amour filial, entre attraction et opposition

A croquer

« Otages », Nina Bouraoui : qui est prisonnier de qui ?

Sylvie Meyer a 53 ans et mène depuis des années une existence simple, modeste. Un quotidien banal et quelque peu morose auprès de ses deux fils mais aujourd'hui loin de son mari puisque ce dernier a décidé de partir. Un quotidien laborieux en tant que superviseuse à l'ajustement dans l'usine de caoutchouc où elle travaille… Lire la suite « Otages », Nina Bouraoui : qui est prisonnier de qui ?

A croquer

« Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

Antonio et Ángela ont vécu le grand amour. Cette fantastique impression d'être seuls au monde à s'aimer aussi fort, d'être invincibles face aux vicissitudes possibles que la vie amène sans doute forcément. "Nous éviterions tous les pièges et tous les obstacles signalés par la psychologie de couple, nous ne serions pas un nouvel échec d'école."… Lire la suite « Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

A croquer

« Le courage des autres », Hugo Boris : et toi, oserais-tu ?

Au quotidien, les incivilités sont nombreuses et les esclandres en sont souvent la conséquence fâcheuse. S'il est un lieu qui concentre le champ des possibles dérapages, c'est bien le métro parisien. Hugo Boris l'a bien compris. Aussi, pendant plus de quinze ans, il a consigné dans ce qu'il nomme son "herbier" métro-anthropologique des instantanés vus,… Lire la suite « Le courage des autres », Hugo Boris : et toi, oserais-tu ?