Bilan du mois d’avril : qualité > quantité !

Bad Man, Dathan AUERBACH, traduit de l'américain par Nathalie Peronny, éditions Belfond, 2019, 439 pages, 21.90€. Social creature, Tara Isabella BURTON, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Elodie Leplat, éditions du Seuil, 2019, 346 pages, 19.90€. Deux sœurs, David FOENKINOS, éditions Gallimard, 2019, 173 pages, 17€. La cage dorée, Camilla LÄCKBERG, traduit du suédois par Rémi... Lire la Suite →

« La cage dorée », Camilla Läckberg : un tournant thématique dans l’œuvre de la romancière suédoise qui ne laisse pas de marbre !

Mon péché mignon, comme beaucoup d'entre vous je l'imagine, est de dévorer chaque nouvel opus de la suédoise Camilla Läckberg. Encore plus lorsqu'elle laisse en stand-by son héroïne des débuts, Erica Falck, pour nous offrir un nouveau personnage - féminin bien sûr - avec Faye Adelheim. L'action se délocalise aussi : Fjällbacka, petite bourgade de... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑