« Le vol de l’autruche », Crysten Sullivan : raconter et assumer l’obésité avec la légèreté de l’humour

Maggie Pitt est une Américaine de 24 ans qui a volontairement fui les États-Unis pour échapper à un père dépendant de l'alcool et à une mère maladroite dans l'expression de ses sentiments. Jeune femme brillante, ayant étudié dans les meilleurs universités, Maggie a pourtant pris un vol sans retour pour Paris, ville de ses rêves... Lire la Suite →

Publicités

« Madame », Alix Laine : à tes ordres, patronne…

Clara est à un tournant de sa vie. A presque 30 ans, elle souhaite fonder une famille avec son compagnon, Nicolas, et évoluer professionnellement. Il faut dire que jusque là, tout a souri à Clara, certes au prix d'un travail acharné mais indubitablement payant : Sciences Po, HEC... Elle qui a toujours brillamment réussi ne... Lire la Suite →

Bilan de juin 2019 : histoires de couples, image(s) de soi et revanches…

La maîtresse de mon amant, Maggie O'FARRELL, traduit de l'anglais par Michèle Valencia, éditions 10/18 pour le format poche, éditions Belfond, 2003, 361 pages, 8.40€. Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites, Kristan HIGGINS, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Alexandra Herscovici-Schiller, éditions HarperCollins, 2019, 524 pages, 19.90€. Au loup, Lisa BALLANTYNE, traduit de l'anglais par... Lire la Suite →

« Le Bikini de Caroline », Kirsty Gunn : la prouesse littéraire d’une mise en abyme narrative, au croisement de l’amour et de l’amitié

Après plusieurs années passées aux États-Unis, Evan Gordonston revient dans sa ville natale, Londres. Il y retrouve son amie de toujours, Emily "Nin" Stuart, écrivaine, critique et rédactrice publicitaire qui enchaîne des missions diverses et variées. Evan trouve une location au dernier étage d'une élégante maison dans le quartier de Richmond, propriété de Caroline et... Lire la Suite →

« Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites », Kristan Higgins : « gros » plaisir de lecture estivale !

Emerson, Marley et Georgia se sont connues adolescentes dans un camp spécialement conçu pour les jeunes en surpoids : le "camp Copperbrook, internat de jeunes filles pour cure nutritionnelle et sportive intensive" (p.20). A défaut de perdre des kilos de manière conséquente, les jeunes filles y ont gagné une amitié pérenne, au point que Marley... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑