Le droit de ne pas achever un livre ?

Petits ou grands lecteurs, nous avons tous été confrontés à la difficulté d’achever un livre, pour des raisons diverses : écriture trop compliquée, action pas très accrocheuse, personnages plats, ensemble stéréotypé.

ennuie.jpg

Nombreux sommes-nous à culpabiliser lorsque nous déclarons forfait. En effet, on peut penser que c’est là un échec face à des œuvres supposées immanquables. Et pourtant, accordons-nous le droit de ne pas achever un livre : parce que c’est une question de moment, d’état d’esprit, d’accroche… Parce que s’il y a une liberté à conserver, c’est bien celle des mots…

Lisez sans tarder cet excellent article publié en mars dans le journal 20 minutes pour en savoir plus :  Ne pas finir un livre

2 commentaires sur “Le droit de ne pas achever un livre ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :