A dévorer !

« Quadrille », Inès Benaroya : noire insolation…

Alors qu'Ariane, Pierre et leurs deux enfants Jeanne et Guillaume sont en vacances sur une île en Grèce, ils font la connaissance de Salva et Viola Sainte Rose, ainsi que de leurs enfants Tallulah et Jonas. Une simple rencontre fortuite débouche sur une invitation dans la gigantesque propriété des Sainte Rose. D'un simple apéritif cordial,… Lire la suite « Quadrille », Inès Benaroya : noire insolation…

A dévorer !

« Deux sœurs », David Foenkinos : la [destruction] sentimentale

A bien des égards, la jolie Mathilde semble tout avoir : une renommée brillante en tant que professeur de lettres dans un lycée parisien, un compagnon avec lequel elle vit un amour sans nuage depuis cinq ans. Mais Étienne a décidé de la quitter : son ex-grand amour, Iris, est revenu après un long périple en Australie.… Lire la suite « Deux sœurs », David Foenkinos : la [destruction] sentimentale

A dévorer !

« La saison des feux », Celeste Ng : instantanés de parfaites imperfections entre mères et filles

En 2017, vous découvriez sur le blog la chronique du premier et très bon roman de l'américaine Celeste NG Tout ce qu'on ne s'est pas dit. La talentueuse Celeste Ng revient cette année avec son second roman, La saison des feux, tout aussi excellent. Plus que jamais, elle témoigne d'une brillante maîtrise des drames familiaux… Lire la suite « La saison des feux », Celeste Ng : instantanés de parfaites imperfections entre mères et filles

A dévorer !

« L’Anniversaire », Robyn Harding : amis et famille, je vous « haisme »

Les Sanders forment, à bien des égard, la famille parfaite, bien sous tous rapports : l'excellent poste à responsabilité de Jeff permet à son épouse Kim de jouir d'un train de vie luxueux tout en travaillant "pour le plaisir" en free-lance à mi-temps, leur fille aînée Hannah est à la fois belle et brillante et… Lire la suite « L’Anniversaire », Robyn Harding : amis et famille, je vous « haisme »

A croquer

« Les Indifférents », Julien Dufresne Lamy : « C’est (pas vraiment) beau la bourgeoisie »

Roman social qui questionne les classes et la potentielle ascension des modestes de ce monde auprès des nantis du (même ?) monde, Les Indifférents désigne le trio d'ados privilégiés que forment Théo, Léonard et Daisy, rejetons de notables menant grand train et grande vie au Cap-Ferret. Consciente indifférence, détachement des autres et exclusivité souveraine de… Lire la suite « Les Indifférents », Julien Dufresne Lamy : « C’est (pas vraiment) beau la bourgeoisie »