A dévorer !

« Entre toutes les mères », Ashley Audrain : cruelle filiation

Blythe a un passé familial traumatique. Jugez-en : sa grand-mère, Etta, s'est suicidée alors que sa propre mère, Cecilia, était encore une jeune fille ; Cecilia, de son côté, a tôt fui le domicile conjugal pour rejoindre son amant, laissant sa fille Blythe sans mère. Etta, Cecilia : deux figures de mère aux antipodes de… Lire la suite « Entre toutes les mères », Ashley Audrain : cruelle filiation

A dévorer !

« Les fillettes », Clarisse Gorokhoff : sauver la mère…

Rebecca et Anton sont les heureux parents de trois adorables fillettes : la pétillante Justine, Laurette la petite princesse de quatre ans à croquer, et enfin la délicieuse Ninon, treize mois. Ce bonheur maternel ne suffit hélas pas à Rebecca pour mettre à distance les démons de son passé, qui chaque jour reviennent la hanter.… Lire la suite « Les fillettes », Clarisse Gorokhoff : sauver la mère…

A dévorer !

« Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

Nous sommes en 1982. La jeune Élise Morceau fait la connaissance dans un parc londonien de la charismatique Constance - Connie - Holden, que l'on découvrira être une écrivaine renommée dans le microcosme littéraire. Ce qui aurait pu être seulement la naissance d'une belle amitié se transforme rapidement en histoire d'amour, à laquelle Élise, heureuse,… Lire la suite « Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

A dévorer !

« Les dévorantes », Marinca Villanova : la haine, de mères en filles

Il est des femmes pour lesquelles l'instinct maternel n'est pas naturel. L'évidence tant attendue et espérée de l'amour fusionnel avec ce petit être porté pendant neuf mois se révèle être un leurre, une illusion. "Comment font les mères qui aiment leur enfant immédiatement, inconditionnellement, et si tout cela n'était que mensonge ?" (p.94) Difficile de… Lire la suite « Les dévorantes », Marinca Villanova : la haine, de mères en filles

A croquer

« Contre moi », Lynn Steger Strong : dualité de l’amour filial, entre attraction et opposition

Maya et Stephen sont un couple de brillants universitaires, l'une spécialiste de Virginia Woolf, l'autre des philosophes allemands. Deux enfants sont nés de leur union : Elinor, dite Ellie, et Bennie. Seulement, Ellie est, à 16 ans, en butte contre l'autorité, en particulier de sa mère, et ses fréquentions sont douteuses, entre consommation de drogues,… Lire la suite « Contre moi », Lynn Steger Strong : dualité de l’amour filial, entre attraction et opposition

A dévorer !

« Festin sauvage », Adrienne Brodeur : sur la vie de ma mère ?

La jeune Adrienne voue un culte absolu à sa mère, la charismatique Malabar. Cette dernière a, jusque là, mené une vie haute en couleurs. "La mythologie grecque m'avait tout appris sur les sirènes et j'étais émerveillée par les pouvoirs de ma mère." (p.22) Sans doute la vie maritale de ses propres parents, passionnée et chaotique,… Lire la suite « Festin sauvage », Adrienne Brodeur : sur la vie de ma mère ?

A dévorer !

« Un loup quelque part », Amélie Cordonnier : filiation réconciliée ?

Elle a tout pour être heureuse. Vincent, un mari aimant et professionnellement bien établi. Une petite fille de huit ans, la pétillante et lumineuse Esther. Et, depuis cinq mois, le petit Alban. Elle qui a tant aimé vivre sa première maternité et la fusion avec sa fille trépigne à présent d'impatience de revivre à nouveau… Lire la suite « Un loup quelque part », Amélie Cordonnier : filiation réconciliée ?

A croquer

« Marche blanche », Claire Castillon : idées noires pour une figure maternelle en demi-teinte…

N'y a-t-il pas pire drame pour une mère que de perdre son enfant lorsque ce dernier est enlevé par un inconnu, alors que mère et fille jouaient tranquillement dans un parc avant de se rendre à leur rendez-vous chez le dentiste ? Comment les 30 secondes nécessaires pour se cacher ont-elle suffi à la petite… Lire la suite « Marche blanche », Claire Castillon : idées noires pour une figure maternelle en demi-teinte…

A dévorer !

« Les fluides », Alice Moine : lecture en apnée pour un récit de vie chloré

Tout se passe le temps d'une sortie à la piscine avec sa fille de sept ans, Charlotte. Quelques heures privilégiées avec l'enfant dont elle n'a pas la garde depuis qu'elle est séparée Paul. "Pour quatre jours avec Julie, Charlotte en passe huit fois plus avec Paul, qui ne cesse de dénigrer son ex-femme. Chacun de… Lire la suite « Les fluides », Alice Moine : lecture en apnée pour un récit de vie chloré

A dévorer !

« La mère parfaite », Aimee Molloy : comme la femme parfaite, elle n’existe sans doute pas. Et c’est tant mieux.

Colette, Francie, Nell, Winnie, Scarlett et quelques unes encore sont de jeunes femmes qui habitent à Brooklyn. Outre ce point commun, ce sont toutes de jeunes mamans qui font partie d'un groupe, "Les Mères de mai". Ainsi, chaque semaine, elles se rejoignent dans un parc près de chez elles pour échanger autour de leurs bébés,… Lire la suite « La mère parfaite », Aimee Molloy : comme la femme parfaite, elle n’existe sans doute pas. Et c’est tant mieux.