A dévorer !

« Petites dents, grands crocs », Emilie Guillaumin : conte vampirique

Sarah Barry s'épanouissait jusque là dans une entreprise dans laquelle elle était responsable des ressources humaines. Un don de soi professionnel de chaque instant, quarante-cinq heures par semaine menées tambour battant. Et puis, un jour, l'envie de se poser et de s'octroyer un congé parental bien mérité pour tenter d'écrire un livre. Il est vrai… Lire la suite « Petites dents, grands crocs », Emilie Guillaumin : conte vampirique

A dévorer !

« L’amour de ma vie », Rosie Walsh : le passé, à appréhender…

Emma a trente-neuf ans et une vie que l'on peut considérer comme réussie : un mariage heureux avec Leo, une petite Ruby qui fait leur bonheur, un métier dans lequel elle s'épanouit et une renommée certaine dans le milieu de la biologie marine. Pourtant, Emma est en rémission, au sens propre comme au sens figuré… Lire la suite « L’amour de ma vie », Rosie Walsh : le passé, à appréhender…

A dévorer !

« Une semaine avec mes frères », Agathe Colombier Hochberg : fratrie pour la vie

Lorsque Romain, en villégiature "de la dernière chance" avec son épouse Laura, tombe en Normandie sur la maison où il avait l'habitude de venir avec sa famille lorsqu'il était enfant, c'est pour lui un signe : à l'abandon, la demeure ne demande qu'à revivre avec, peut-être, l'un de ses anciens occupants. Pour Romain, quadragénaire au… Lire la suite « Une semaine avec mes frères », Agathe Colombier Hochberg : fratrie pour la vie

A dévorer !

« La femme du deuxième étage », Jurica Pavicic : circonstances atténuantes ?

Bruna et Frane tombent amoureux lors d'une soirée d'anniversaire à laquelle la jeune femme ne pensait pas participer. Très vite, leur idylle devient sérieuse et l'engagement entre le marin et la comptable s'annonce comme évident. Lorsque Frane présente sa mère, Anka Saric, à sa fiancée, Bruna acquiesce à tout. Après tout, c'est sa future belle-mère.… Lire la suite « La femme du deuxième étage », Jurica Pavicic : circonstances atténuantes ?

A dévorer !

« La faute de goût », Caroline Lunoir : à l’étiquette

Mathilde revient, le temps d'une semaine de vacances aux alentours du 15 août, au château familial que sa grand-mère et ses quatre grands-tantes possèdent en indivision. Fief ancestral depuis l'arrière-grand-père Félix, dit le Général, les générations s'y succèdent, s'étoffent et se retrouvent le temps de mariages, de funérailles et de vacances. On y cultive la… Lire la suite « La faute de goût », Caroline Lunoir : à l’étiquette

A dévorer !

« La poupée qui fait oui », Agnès de Clairville : le « non » du consentement

A même pas dix-sept ans, la jeune Arielle est envoyée en province, loin de son cocon doré de jeune fille de bonne famille, afin de poursuivre ses études dans une école d'ingénieurs. Très vite (trop vite), parce qu'elle a envie de s'émanciper du carcan familial et de devenir une femme comme sa jeune tante Sophie,… Lire la suite « La poupée qui fait oui », Agnès de Clairville : le « non » du consentement

A dévorer !

« Le syndrome du canal carpien », John Boyne : une question de réseaux…

La famille Cleverley est illustre en Angleterre : George, le père, est à la tête d'une émission qui caracole depuis trente ans dans l'audimat de la BBC. Autoproclamé "trésor national", il invite les plus grandes stars dans son émission pour les interviewer, et peut se targuer lui-même de faire partie des gens "qui comptent". "Il… Lire la suite « Le syndrome du canal carpien », John Boyne : une question de réseaux…

A dévorer !

« Nos tendres cruautés », Anne Tyler : absolution familiale

Anne Tyler, extraordinaire romancière américaine que je chronique depuis plusieurs années maintenant, n'a pas son pareil pour raconter la famille : ses joies, ses désillusions, ses atermoiements. Plus encore, elle excelle dans l'art de sublimer les non-dits, si révélateurs d'une vérité souvent empreinte d'une humanité touchante. Si les grandes effusions n'ont pas vraiment de place… Lire la suite « Nos tendres cruautés », Anne Tyler : absolution familiale

A dévorer !

« Le temps d’une autre », Delphine Bennatar : « Et nos amours / Faut-il qu’il m’en souvienne »

Au mitan de sa vie de femme, de mère et d'épouse, Nikola, une thérapeute de renom, a le sentiment de s'étioler : son couple avec Raphaël sombre doucement mais sûrement dans une monotonie inédite ; ses enfants, Joséphine et Léo, ne se soumettent guère à son autorité et ne lui accordent guère d'intérêt. Lassée par… Lire la suite « Le temps d’une autre », Delphine Bennatar : « Et nos amours / Faut-il qu’il m’en souvienne »

A dévorer !

« L’été où Élodie », Kate Rordian : menace caniculaire

Nous sommes en 1993. Sylvie doit quitter Londres avec sa fille Emma pour rejoindre, en catastrophe, La Rêverie, propriété de famille dont elle a hérité dans le Sud de la France. Un petit incendie vite maîtrisé a justifié son rappel. C'est l'occasion aussi, pour elle, d'envisager la vente de la maison, vestige de son enfance… Lire la suite « L’été où Élodie », Kate Rordian : menace caniculaire