« Un mariage américain », Tayari Jones : avoir foi en la fidélité ? (#rentreelitteraire2019)

Roy et Celestial sont mariés depuis un an et demi. Tous deux promis à une belle carrière - lui en tant qu'avocat, elle comme créatrice de poupées - c'est un très beau couple en devenir, en passe de gagner le combat de longue haleine que leurs aïeux noirs ont mené pendant des décennies de dur... Lire la Suite →

« Unpur », Isabelle Desesquelles : « undélébile » et « undicible » (#rentréelittéraire2019)

Jumeaux, Julien et Benjamin vivent dans un cocon d'amour fusionnel avec leur fantasque mère célibataire, Clarice. Mais, lors de vacances à Venise, l'équilibre du trio vacille de la pire des manières : alors que les garçons s'amusent sur une place bondée de la ville, Benjamin se volatilise. Kidnappé par un homme dont on ne saura... Lire la Suite →

« Une douce lueur de malveillance », Dan Chaon : fragments d’identité, puzzle du passé, ombres pour trembler…

Dustin Tillman est un psychologue de Cleveland à la vie tranquille et rangée. "J'étais vraiment heureux.           J'en serai toujours convaincu. Je menais une vie normale.             Marié. Enfants. Propriétaire d'une maison." (p.145) Pourtant, son enfance a été marquée par un drame tragique : ses parents, son oncle et sa tante ont été sauvagement assassinés une nuit... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑