A dévorer !

« La soutenance », Anne Urbain : avec les félicitations du jury

Antoine est pieds et poings liés : sa thèse en histoire du livre est sur le point de le sacrer docteur, lui qui, ironie du sort, a toujours eu peur des bibliothécaires. Pourtant, grande est l'envie de tout arrêter, d'annoncer à sa famille qu'il abandonne, d'envoyer le mail à son directeur de thèse qu'il annule… Lire la suite « La soutenance », Anne Urbain : avec les félicitations du jury

A dévorer !

« Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

La jeune Lucy annonce à sa famille qu'elle se marie avec Tom dans une semaine. Immédiatement, branle-bas de combat pour ses sœurs Eve et Margot, sa mère Kit et son père Ted. Seulement, ce qui s'annonce comme un événement heureux laisse planer le risque certain de tensions entre les différents membres. Ainsi, Kit ne peut… Lire la suite « Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

A dévorer !

« Nos corps étrangers », Carine Joaquim : la famille, cette fumisterie ?

Stéphane, Élisabeth et Maëva quittent Paris pour tenter de repartir sur de nouvelles bases familiales et se donner une nouvelle chance. Il faut dire que le couple a été passablement ébranlé par l'adultère de Stéphane, conduisant tout droit son épouse à une anorexie sévère. Alors, la perspective d'une nouvelle vie à la campagne, où Élisabeth… Lire la suite « Nos corps étrangers », Carine Joaquim : la famille, cette fumisterie ?

A dévorer !

« Des gens irréprochables », Zoe Whittall : fatale rumeur

George Woodbury jouit d'une réputation en or dans la petite ville d'Avalon Hills. Riche, bénéficiant de racines familiales ancestrales bourgeoises, il est, depuis des années, élu "Professeur de l'année" de l'établissement privé où il travaille et où sa fille Sadie, dix-sept ans, étudie. Dix ans auparavant, il a été qualifié de héros pour avoir réagi… Lire la suite « Des gens irréprochables », Zoe Whittall : fatale rumeur

A dévorer !

« Le dîner », Herman Koch : carnage familial

Il y a dans ce roman du Fabrice Caro, par la longue logorrhée verbale assumée avec fantaisie par le narrateur, toujours soucieux de piquer à vif dans le décalage entre les apparences et ce qu'il pense vraiment. Des saillies littérairement jouissives et réjouissantes. Il y a aussi dans ce récit un soupçon de Yasmina Reza,… Lire la suite « Le dîner », Herman Koch : carnage familial

A croquer

« L’été circulaire », Marion Brunet : famille à géométrie variable

En cet été caniculaire des années 2000 dans une bourgade insignifiante du Sud de la France, l'honneur d'une famille modeste mais orgueilleuse vacille : Céline, seize ans, est enceinte et reste muette quant à l'identité du père. Jusque là fière et altière, elle compense son ignardise par sa popularité. Pourtant, celle-ci est mise à mal… Lire la suite « L’été circulaire », Marion Brunet : famille à géométrie variable

Brèves

De la page au son – Chronique radiophonique 3 (Le Son Unique)

On ne choisit pas sa famille, on est bien d’accord ? Alors, le temps d’une fête familiale, autant dire que ça peut être sanglant…  Cette semaine, l'écrivaine Sophie Henrionnet rencontre, avec son roman Vous prendrez bien un dessert ?, le rappeur Orlesan avec sa chanson "Défaite de famille".  https://www.lesonunique.com/content/la-page-au-son-chronique-3-sophie-henrionnet-orelsan-0

A dévorer !

« La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

Jocelyn et sa fille Ruby quittent la Californie pour retourner en Angleterre. En effet, Chris, l'époux de l'une et le père de l'autre, est mort dans un accident de la route, laissant sa famille dans une situation financière difficile. Jocelyn n'a d'autre choix que de retrouver le giron familial ancestral de Lake Hall, vaste manoir… Lire la suite « La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

A dévorer !

« Quadrille », Inès Benaroya : noire insolation…

Alors qu'Ariane, Pierre et leurs deux enfants Jeanne et Guillaume sont en vacances sur une île en Grèce, ils font la connaissance de Salva et Viola Sainte Rose, ainsi que de leurs enfants Tallulah et Jonas. Une simple rencontre fortuite débouche sur une invitation dans la gigantesque propriété des Sainte Rose. D'un simple apéritif cordial,… Lire la suite « Quadrille », Inès Benaroya : noire insolation…

A dévorer !

« Vous prendrez bien un dessert ? », Sophie Henrionnet : piquantes réjouissances familiales

La famille Labarre a un nom socialement établi, fruit d'une union entre "gens comme il faut" et affaires florissantes. Autrement dit, bienvenue chez la bourgeoisie la plus absolue. Tous les membres ont prévu cette année de fêter Noël et les quatre vingt dix ans de Louis, le vénérable aïeul, dans un cossu chalet des montagnes.… Lire la suite « Vous prendrez bien un dessert ? », Sophie Henrionnet : piquantes réjouissances familiales