« La nuit ne dure pas », Jules Gassot : dandysme pseudo-festif

Paul Broca, un quarantenaire qui a divorcé d'Alice, va passer les fêtes de Noël chez sa mère à Genève puis du 31 décembre chez sa sœur Raphaëlle à Méribel. Homme désabusé et au cynisme mordant, il donne à voir une galerie de portraits de famille et d'amis incisifs, à commencer par sa mère, Mamusia, une... Lire la Suite →

Publicités

« Comment tout a commencé », Philippe Joanny : instantanés initiatiques

Le petit Philippe est un pur gamin de Paris, qui grandit entre la gare de Lyon et le futur opéra Bastille. Son terrain de jeu : l'hôtel de Bourgogne, que tient d'une main de fer sa mère, Annick. Autour de lui, des touristes de passage, des habitués qui louent une chambre au mois, des couples... Lire la Suite →

« Une douce lueur de malveillance », Dan Chaon : fragments d’identité, puzzle du passé, ombres pour trembler…

Dustin Tillman est un psychologue de Cleveland à la vie tranquille et rangée. "J'étais vraiment heureux.           J'en serai toujours convaincu. Je menais une vie normale.             Marié. Enfants. Propriétaire d'une maison." (p.145) Pourtant, son enfance a été marquée par un drame tragique : ses parents, son oncle et sa tante ont été sauvagement assassinés une nuit... Lire la Suite →

« Isidore et les autres », Camille Bordas : coup de cœur pour un touchant récit d’apprentissage, petit bijou de fantaisie littéraire !

A 11 ans, presque 12, Isidore - aussi nommé Izzie ou Dory - galère quelque peu pour trouver sa place dans une famille où ses cinq frères et sœurs brillent par leur précocité et leurs capacités intellectuelles nettement supérieures à la moyenne. Jugez-en : Bérénice, Aurore et Léonard ont mis leur vie entre parenthèses pour... Lire la Suite →

« Trancher », Amélie Cordonnier : « restera ou partira ? », dilemme de la violence conjugale

En silence, elle subit. Régulièrement, elle enquille. Inopinément, elle vacille. Douloureusement, elle résiste. Vaillamment, elle rempile. Sous les mots de son mari Aurélien, elle accuse les insultes misogynes dégradantes, autant de coups au cœur et de coups à l'âme qui bafouent violemment l'amour, le couple et le respect inhérent à toute relation conjugale. "C'est simple,... Lire la Suite →

« Est-ce ainsi que les hommes jugent ? », Mathieu Menegaux : DURA LEX, SED LEX. QUID de l’humanité de la justice à l’ère du 2.0 ?

Dans la famille Dalmas, je demande : la mère, Nathalie, emportée en quelques mois par un cancer en 2012 la fille, Claire, échappée de justesse d'une tentative d'enlèvement sur le parking d'Auchan en janvier 2013 le père, Bertrand, violemment fauché par la voiture de l'homme qui a tenté d'enlever sa fille sur ce même parking... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑