« Les choses humaines », Karine Tuil : chronique désillusionnée d’une splendeur et d’une décadence 2.0

La famille Farel pourrait faire rêver et provoquer bien des envieux... Jugez : le père, Jean, bientôt 70 ans, est un journaliste politique qui règne en maître depuis trente ans à la radio et à la télévision. Sa femme, Claire, de bien des années sa cadette, est une essayiste féministe de renom adoubée par les... Lire la Suite →

Publicités

« La nuit ne dure pas », Jules Gassot : dandysme pseudo-festif

Paul Broca, un quarantenaire qui a divorcé d'Alice, va passer les fêtes de Noël chez sa mère à Genève puis du 31 décembre chez sa sœur Raphaëlle à Méribel. Homme désabusé et au cynisme mordant, il donne à voir une galerie de portraits de famille et d'amis incisifs, à commencer par sa mère, Mamusia, une... Lire la Suite →

« Une douce lueur de malveillance », Dan Chaon : fragments d’identité, puzzle du passé, ombres pour trembler…

Dustin Tillman est un psychologue de Cleveland à la vie tranquille et rangée. "J'étais vraiment heureux.           J'en serai toujours convaincu. Je menais une vie normale.             Marié. Enfants. Propriétaire d'une maison." (p.145) Pourtant, son enfance a été marquée par un drame tragique : ses parents, son oncle et sa tante ont été sauvagement assassinés une nuit... Lire la Suite →

« Isidore et les autres », Camille Bordas : coup de cœur pour un touchant récit d’apprentissage, petit bijou de fantaisie littéraire !

A 11 ans, presque 12, Isidore - aussi nommé Izzie ou Dory - galère quelque peu pour trouver sa place dans une famille où ses cinq frères et sœurs brillent par leur précocité et leurs capacités intellectuelles nettement supérieures à la moyenne. Jugez-en : Bérénice, Aurore et Léonard ont mis leur vie entre parenthèses pour... Lire la Suite →

« Trancher », Amélie Cordonnier : « restera ou partira ? », dilemme de la violence conjugale

En silence, elle subit. Régulièrement, elle enquille. Inopinément, elle vacille. Douloureusement, elle résiste. Vaillamment, elle rempile. Sous les mots de son mari Aurélien, elle accuse les insultes misogynes dégradantes, autant de coups au cœur et de coups à l'âme qui bafouent violemment l'amour, le couple et le respect inhérent à toute relation conjugale. "C'est simple,... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑