A dévorer !

« Été après été », Elin Hilderbrand : éternel recommencement amoureux

Lorsque Mallory Blessing hérite de la maison de sa tante à Nantucket, c'est pour elle un cadeau inestimable : l'évidence que sa vie se fera désormais et à jamais sur cette île prisée des riches New-yorkais. Adepte d'une vie simple, elle organise son quotidien entre sa course matinale sur la plage, ses cours de lettres… Lire la suite « Été après été », Elin Hilderbrand : éternel recommencement amoureux

A dévorer !

« Nos tendres cruautés », Anne Tyler : absolution familiale

Anne Tyler, extraordinaire romancière américaine que je chronique depuis plusieurs années maintenant, n'a pas son pareil pour raconter la famille : ses joies, ses désillusions, ses atermoiements. Plus encore, elle excelle dans l'art de sublimer les non-dits, si révélateurs d'une vérité souvent empreinte d'une humanité touchante. Si les grandes effusions n'ont pas vraiment de place… Lire la suite « Nos tendres cruautés », Anne Tyler : absolution familiale

A dévorer !

« Les affinités sélectives », J. Courtney Sullivan : la vie, ses choix, ses émois

Elisabeth, écrivaine de renom tout juste maman d'un petit Gil, a quitté New-York pour suivre Andrew, son mari, afin de lui permettre de réaliser son rêve dans une université proche de ses parents, à savoir inventer et réaliser un barbecue solaire. C'est aussi l'occasion pour elle de redémarrer une nouvelle vie, loin de ses parents,… Lire la suite « Les affinités sélectives », J. Courtney Sullivan : la vie, ses choix, ses émois

A croquer

« La joie du matin », Betty Smith : amour candide

Nous sommes en 1927. La très jeune Annie, dix-huit ans, épouse Carl, étudiant de vingt ans nourrissant l'ambition de devenir un homme de loi. Ce mariage se fait contre la volonté de leurs parents respectifs. Qu'importe, Annie et Carl s'aiment : dans leur innocence et la foi immense en leur amour, ils sont convaincus de… Lire la suite « La joie du matin », Betty Smith : amour candide

A croquer

« Disparaître ici », Kelsey Rae Dimberg : au nom du pouvoir…

Finn est une jeune femme qui a fui un passé tourmenté pour se créer une vie autre, différente, nouvelle. Avant, elle répondait à son premier prénom, Nathalie. Avant, elle a fui une famille recomposée d'une banlieue du Nord-Est des États-Unis. Avant, elle a bénéficié de l'aura dorée de la riche vie de son amie Erica.… Lire la suite « Disparaître ici », Kelsey Rae Dimberg : au nom du pouvoir…

A dévorer !

« Parmi les dix milliers de choses », Julia Pierpont : moment de bascule

Parmi les dix milliers de choses dont une vie de couple est faite et est riche, certaines sont joyeuses tandis que d'autres sont malheureuses. Parmi les dix milliers de choses qui font une intense et foisonnante vie de famille, certaines sont mémorables, d'autres mériteraient l'oubli immédiat. Deb, une danseuse prometteuse, a rencontré Jack alors que… Lire la suite « Parmi les dix milliers de choses », Julia Pierpont : moment de bascule

A dévorer !

« La vallée des poupées », Jacqueline Susann : splendeur et décadence des étoiles

Le monde du spectacle. Ses paillettes. Son miroir aux alouettes. Ses affres aussi, profondes et douloureuses... Splendeur et décadence à la clé de chaque destinée dans l'Amérique de l'après-guerre, entre New-York et Hollywood. La jeune Anne ne souhaite qu'une chose : quitter désespérément Lauwrenceville, petite ville provinciale étriquée dans laquelle elle étouffe, muselée par l'éducation… Lire la suite « La vallée des poupées », Jacqueline Susann : splendeur et décadence des étoiles

A dévorer !

« Ceux d’ici ne savent pas », Heather Young : logiques affectives

Le professeur de mathématiques Adam Merkel a été retrouvé carbonisé sur les terres des Prentiss, sauvage fratrie d'une ancienne généalogie de malfrats. C'est le petit Sal, orphelin d'une mère devenue junkie et recueilli par ses deux oncles, qui a découvert le corps de ce professeur qu'il aimait tant. Il faut dire qu'à l'école, l'enfant ne… Lire la suite « Ceux d’ici ne savent pas », Heather Young : logiques affectives

A dévorer !

« L’énigmatique Madame Dixon », Alexandra Andrews : être et paraître de chaises musicales identitaires

Florence Darrow est une jeune femme brillante qui, dans sa Floride natale, passait pour exceptionnellement prometteuse. Arrivée à New-York pour fuir un potentiel job ennuyeux dans une entreprise, Florence se rend compte qu'elle n'a aucun éclat quelconque : elle n'a pas l'aura de ses collègues bien nés de la maison d'édition dans laquelle elle travaille… Lire la suite « L’énigmatique Madame Dixon », Alexandra Andrews : être et paraître de chaises musicales identitaires

A dévorer !

« Apaiser nos tempêtes », Jean Hegland : mal de mères

Être une femme et, surtout, avant tout, être une mère... Jean Hegland, écrivaine américaine de renom, publie en 2004 ce roman, qui ne paraît que cette année en France. Pourtant, plus que jamais son contenu semble intemporel : la maternité subie, choisie ; l'avortement, le deuil d'un enfant ; l'amour inconditionnel face aux doutes... Apaiser… Lire la suite « Apaiser nos tempêtes », Jean Hegland : mal de mères