A dévorer !

« Tout le bonheur du monde », Claire Lombardo : famille nombreuse, famille heureuse ?

Lorsque David et Marilyn se rencontrent en 1975, c'est une évidence entre eux. Lui, l'étudiant en médecine et elle, intéressée par la littérature. Un coup de foudre brûlant, consommé séance tenante, avec la certitude que leur histoire durera pour la vie. Vous êtes sceptiques ? Eux non : ils savent l'exclusivité de leur amour, la… Lire la suite « Tout le bonheur du monde », Claire Lombardo : famille nombreuse, famille heureuse ?

A dévorer !

« L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

Être une femme aujourd'hui, en Allemagne ou ailleurs. Se débattre avec ses désirs, ses envies ; être tiraillée par sa raison ou la force de ses sentiments ; assouvir ou non un désir d'enfant ; se soumettre ou revendiquer farouchement sa liberté... Autant de dichotomies on-ne-peut-plus modernes et séculaires à la fois que l'extraordinaire roman… Lire la suite « L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

A dévorer !

« Avant l’été », Claudie Gallay : éclosion existentielle décisive

Nous sommes en 1985, dans une petite bourgade non loin de Roanne. Jessica a vingt-trois ans et guère de pistes pour la suite : elle a quitté son petit job de fleuriste et la perspective de reprendre la suite de l'hôtel familial, tenu depuis des générations par les femmes de sa famille, ne l'enchante guère.… Lire la suite « Avant l’été », Claudie Gallay : éclosion existentielle décisive

A goûter

« Deux petites bourgeoises », Colombe Schneck : faire fi des préjugés

Esther et Héloïse sont nées, comme qui dirait, avec une cuillère en argent dans la bouche, dans les beaux quartiers de Paris. Si la première a pu, de façon relative, disposer d'une certaine liberté au-fur-et-à-mesure qu'elle grandissait, la seconde s'est presque tout entière conformée à l'idéal aristocratique de sa famille, mais en toute modestie, selon… Lire la suite « Deux petites bourgeoises », Colombe Schneck : faire fi des préjugés

A croquer

« La nouvelle éducation sentimentale », Guillaume Devaux : le swipe et le scroll des « apparitions »

Chercher l'amour en 2018, 2020... ça veut dire quoi ? Ça se traduit comment ? Est-ce que, comme Frédéric, héros flaubertien majeur, une madame Arnoux est supposée apparaître dans notre champ de vision et provoquer LE coup de foudre, qui signera la relation de notre vie ? Pourquoi pas... mais, à ce rythme, on peut… Lire la suite « La nouvelle éducation sentimentale », Guillaume Devaux : le swipe et le scroll des « apparitions »

A croquer

« Le musée des femmes assassinées », Maria Hummel : art sanglant

Le musée d'art La Rocque, à Los Angeles, se prépare à accueillir un événement de taille : l'exposition Natures mortes, de l'artiste de renom Kim Lord. Il faut dire que cette dernière n'a pas exposé depuis dix ans et que son projet a de quoi faire frémir : chacune de ses toiles représente une femme… Lire la suite « Le musée des femmes assassinées », Maria Hummel : art sanglant

A dévorer !

« Femmes en colère », Mathieu Menegaux : coupable victime ?

Le blog est un habitué des romans de Mathieu Menegaux, auteur que j'affectionne tant pour son écriture que pour ses thématiques, ancrées dans un quotidien qui, bien souvent, dérape. Femmes en colère, son nouveau roman, ne déroge pas à la règle. Mathilde Collignon est un médecin gynécologue réputé. Elle élève seule, et avec amour, ses… Lire la suite « Femmes en colère », Mathieu Menegaux : coupable victime ?

A dévorer !

« Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

Nous sommes en 1982. La jeune Élise Morceau fait la connaissance dans un parc londonien de la charismatique Constance - Connie - Holden, que l'on découvrira être une écrivaine renommée dans le microcosme littéraire. Ce qui aurait pu être seulement la naissance d'une belle amitié se transforme rapidement en histoire d'amour, à laquelle Élise, heureuse,… Lire la suite « Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

A dévorer !

« Les femmes de », Caterina Bonvicini : un gynécée incisif

C'est Noël à Milan. Sept femmes sont réunies et attendent avec une certaine impatience leur dénominateur commun : Vittorio, un écrivain célèbre. Jugez : fils de Lucrezia, sémillante nonagénaire ; ex-mari d'Ada, ambitieuse journaliste ; frère de Francesca, dite Chicca, psychologue empêtrée dans ses manies quotidiennes ; père de Paoletta, trentenaire réservée et trop souvent… Lire la suite « Les femmes de », Caterina Bonvicini : un gynécée incisif