A goûter

« L’ode au chou sauté », Inoue Areno : la recette du succès ?

Il me tardait de découvrir ce roman japonais, adulé par nombre de critiques diverses et variées. Il serait mentir de dire que je ne l'ai pas apprécié, mais je suis loin de l'engouement que j'attendais. Peut-être est-ce lié à la traduction, assez chaotique et parfois familière (les "Bah" parasites sont agaçants au possible) ? Ou… Lire la suite « L’ode au chou sauté », Inoue Areno : la recette du succès ?

A dévorer !

« Une deux trois », Dror Mishani : compte mortel

La première, c'est Orna, une mère de famille divorcée qui veille sur son fils Erann avec la tendresse et la férocité d'une louve. Encore marquée par une séparation qu'elle n'a pas choisie, elle s'occupe l'esprit en multipliant les activités pour son fils et en se plongeant tête baissée dans son travail d'enseignante. Lorsque l'idée lui… Lire la suite « Une deux trois », Dror Mishani : compte mortel

A dévorer !

« Une bête au Paradis », Cécile Coulon : terre charnelle

Ce n'est que maintenant, et après avoir lu Seule en sa demeure en septembre dernier, que je découvre LE roman qui a fait connaître la talentueuse Cécile Coulon. Bien évidemment, nombre d'entre vous connaissent certainement ce récit, ô combien remarquable et donc justement remarqué et encensé. Ma chronique sera donc brève mais j'espère qu'elle fera… Lire la suite « Une bête au Paradis », Cécile Coulon : terre charnelle

A dévorer !

« La vallée des poupées », Jacqueline Susann : splendeur et décadence des étoiles

Le monde du spectacle. Ses paillettes. Son miroir aux alouettes. Ses affres aussi, profondes et douloureuses... Splendeur et décadence à la clé de chaque destinée dans l'Amérique de l'après-guerre, entre New-York et Hollywood. La jeune Anne ne souhaite qu'une chose : quitter désespérément Lauwrenceville, petite ville provinciale étriquée dans laquelle elle étouffe, muselée par l'éducation… Lire la suite « La vallée des poupées », Jacqueline Susann : splendeur et décadence des étoiles

A dévorer !

« La définition du bonheur », Catherine Cusset : une quête existentielle (Rentrée littéraire 2021)

La définition du bonheur... Voilà bien une question de nouveau philosophique, et qui mériterait tant de réponses possibles car subjectives. Pourtant, Catherine Cusset choisit le déterminant défini "la", et non un indéfini : y aurait-il une universalité du concept ? Pour y répondre, nous suivons, de façon alternative, le parcours de deux jeunes filles qui… Lire la suite « La définition du bonheur », Catherine Cusset : une quête existentielle (Rentrée littéraire 2021)

A dévorer !

« Tout le bonheur du monde », Claire Lombardo : famille nombreuse, famille heureuse ?

Lorsque David et Marilyn se rencontrent en 1975, c'est une évidence entre eux. Lui, l'étudiant en médecine et elle, intéressée par la littérature. Un coup de foudre brûlant, consommé séance tenante, avec la certitude que leur histoire durera pour la vie. Vous êtes sceptiques ? Eux non : ils savent l'exclusivité de leur amour, la… Lire la suite « Tout le bonheur du monde », Claire Lombardo : famille nombreuse, famille heureuse ?

A dévorer !

« L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

Être une femme aujourd'hui, en Allemagne ou ailleurs. Se débattre avec ses désirs, ses envies ; être tiraillée par sa raison ou la force de ses sentiments ; assouvir ou non un désir d'enfant ; se soumettre ou revendiquer farouchement sa liberté... Autant de dichotomies on-ne-peut-plus modernes et séculaires à la fois que l'extraordinaire roman… Lire la suite « L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

A dévorer !

« Avant l’été », Claudie Gallay : éclosion existentielle décisive

Nous sommes en 1985, dans une petite bourgade non loin de Roanne. Jessica a vingt-trois ans et guère de pistes pour la suite : elle a quitté son petit job de fleuriste et la perspective de reprendre la suite de l'hôtel familial, tenu depuis des générations par les femmes de sa famille, ne l'enchante guère.… Lire la suite « Avant l’été », Claudie Gallay : éclosion existentielle décisive

A goûter

« Deux petites bourgeoises », Colombe Schneck : faire fi des préjugés

Esther et Héloïse sont nées, comme qui dirait, avec une cuillère en argent dans la bouche, dans les beaux quartiers de Paris. Si la première a pu, de façon relative, disposer d'une certaine liberté au-fur-et-à-mesure qu'elle grandissait, la seconde s'est presque tout entière conformée à l'idéal aristocratique de sa famille, mais en toute modestie, selon… Lire la suite « Deux petites bourgeoises », Colombe Schneck : faire fi des préjugés

A croquer

« La nouvelle éducation sentimentale », Guillaume Devaux : le swipe et le scroll des « apparitions »

Chercher l'amour en 2018, 2020... ça veut dire quoi ? Ça se traduit comment ? Est-ce que, comme Frédéric, héros flaubertien majeur, une madame Arnoux est supposée apparaître dans notre champ de vision et provoquer LE coup de foudre, qui signera la relation de notre vie ? Pourquoi pas... mais, à ce rythme, on peut… Lire la suite « La nouvelle éducation sentimentale », Guillaume Devaux : le swipe et le scroll des « apparitions »