A croquer

« Dernière soirée entre filles », Catherine O’Connell : la fête est finie ?

Annonçons de suite la couleur : ce roman est parfait pour un temps de détente estival, sur la plage ou dans un transat à la campagne. Point d'ambition littéraire digne de ce nom (le dénouement s'avère légèrement fourre-tout), mais une intrigue légère que les dames et les demoiselles ne renieront pas ! "Le contrôle de… Lire la suite « Dernière soirée entre filles », Catherine O’Connell : la fête est finie ?

A dévorer !

« L’Ami », Tiffany Tavernier : nos monstres et les autres…

Imaginez un jour que, de bon matin, alors que vous vous apprêtez à sortir de chez vous pour commencer votre journée, vous découvriez une escouade de policiers et de gendarmes, armés jusqu'aux dents, aux abords de la maison de votre voisin. "La scène est tellement irréelle que je me demande si je ne suis pas… Lire la suite « L’Ami », Tiffany Tavernier : nos monstres et les autres…

A dévorer !

« Une voisine encombrante », Shari Lapena : petits et grands tracas de quartier…

La petite bourgade américaine d'Aylesford ressemble à tant d'autres : paisible, coquette, pas très éloignée de New-York. Ses habitants y fraient tranquillement. Mais, lorsque la belle et sulfureuse Amanda, récemment mariée et tout aussi récemment installée à Aylesford avec son mari Robert, est retrouvée assassinée, le corps dans une voiture immergée dans une campagne pas… Lire la suite « Une voisine encombrante », Shari Lapena : petits et grands tracas de quartier…

A dévorer !

« Meurtres entre sœurs », Willa Marsh : un redoutable échiquier sororal

La Seconde Guerre Mondiale décime bien des foyers. Ainsi, la petite Olivia - dite Livy - et son père Edwin se retrouvent privés de la mère, tandis que la petite Emilie - dite Emmy - et sa mère Maureen - dite Mo - sont privés du père. Jeunes encore, Edwin et Maureen tombent amoureux l'un… Lire la suite « Meurtres entre sœurs », Willa Marsh : un redoutable échiquier sororal

A dévorer !

« Reine de beauté », Amy K. Green : pas joli joli, l’envers du décor…

A 13 ans, Jenny Kennedy a été retrouvée morte, violée et sauvagement amochée. Coup de tonnerre dans la tranquille bourgade de Wrenton. Il faut dire que Jenny avait tout pour elle : belle comme le jour, plutôt populaire, auréolée de la gloire de nombreux titres en tant que reine de beauté pendant des années, portée… Lire la suite « Reine de beauté », Amy K. Green : pas joli joli, l’envers du décor…

A dévorer !

« Vis-à-vis », Peter Swanson : face à face mortifère

Hen et Lloyd viennent d'emménager à West Dartford, tranquille petite bourgade du Massachusetts. Le dîner de bienvenue gentiment proposé par leurs proches voisins, Mira et Matthew, s'avère quelque peu insipide. Cependant, lorsque Hen découvre dans le bureau de leur hôte, qui leur fait visiter les lieux, le trophée d'un ancien lycéen mystérieusement assassiné quelques années… Lire la suite « Vis-à-vis », Peter Swanson : face à face mortifère

A dévorer !

« La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

Jocelyn et sa fille Ruby quittent la Californie pour retourner en Angleterre. En effet, Chris, l'époux de l'une et le père de l'autre, est mort dans un accident de la route, laissant sa famille dans une situation financière difficile. Jocelyn n'a d'autre choix que de retrouver le giron familial ancestral de Lake Hall, vaste manoir… Lire la suite « La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

A croquer

« Une famille presque parfaite », M.T. Edvardsson : le sens du sacrifice moral

La jeune Stella Sandell est, à dix-neuf ans, une personne de caractère qui a du mal à supporter toute contrainte et qui, par un solide esprit de contradiction, n'hésite pas à provoquer quiconque s'oppose à elle. Cet esprit fougueux a donné, durant toute son adolescence, du fil à retordre à ses parents, Adam et Ulrika.… Lire la suite « Une famille presque parfaite », M.T. Edvardsson : le sens du sacrifice moral

A dévorer !

« Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

Je ne sais pas si, comme moi, vous prêtez attention au titre original d’un roman, mais j’aime considérer le choix fait par le traducteur lors du passage au français : fidélité ou adaptation ? Or, pour ce cinquième roman de Rachel Abbott, intitulé And so it begins, je tique quelque peu quant au choix établi : on retrouve… Lire la suite « Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

A dévorer !

« Social creature », Tara Isabella Burton : dépendance amicale et paillettes sanglantes

Louise, une jeune provinciale américaine venue à New-York dans l’espoir de devenir écrivaine, peine à gagner sa vie. Excentrée, chaque jour relève du parcours du combattant pour rejoindre le cœur palpitant de la ville afin d’y donner des cours particuliers d’entrée à la fac ou pour assurer son service dans un bar lambda. Un jour,… Lire la suite « Social creature », Tara Isabella Burton : dépendance amicale et paillettes sanglantes