A croquer

« Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

 A 16 ans, Charlie achève sans grand éclat son collège à Merton Grange, établissement lambda de sa petite ville de la province anglaise. "Sur les photos prises de moi à cette époque, j'ai l'impression de contempler les premières esquisses d'un personnage de bande-dessinée, des prototypes annonciateurs de la version définitive, mais un peu disproportionnés, pas… Lire la suite « Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

A dévorer !

« S’escrimer à l’aimer », Laure Mi Hyun Croset : petite pépite amoureuse à la pointe verbale piquante

Louise cherche l'amour. Il faut dire qu'à trente-cinq ans révolus, le célibat lui pèse. Les réseaux sociaux, plébiscités par ses amis, ne la tentent aucunement pour trouver l'âme sœur. Alors, elle choisira le moyen le plus archaïque : la petite annonce dans un journal. C'est sans doute l'occasion pour elle d'éprouver l'endurance littéraire et culturelle… Lire la suite « S’escrimer à l’aimer », Laure Mi Hyun Croset : petite pépite amoureuse à la pointe verbale piquante

A croquer

« Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

Antonio et Ángela ont vécu le grand amour. Cette fantastique impression d'être seuls au monde à s'aimer aussi fort, d'être invincibles face aux vicissitudes possibles que la vie amène sans doute forcément. "Nous éviterions tous les pièges et tous les obstacles signalés par la psychologie de couple, nous ne serions pas un nouvel échec d'école."… Lire la suite « Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

A dévorer !

« Conversations entre amis », Sally Rooney : valse à quatre sur le tempo du verbe « aimer »

Bobbi et Frances se connaissent depuis le lycée. Amies, amantes, puis de nouveau amies, le fusion de leur duo et l'affection qu'elles se portent mutuellement n'est plus à prouver, faisant largement fi de leur différence de classe sociale. Et ce ne sont pas leurs études à l'université qui vont les séparer... Par contre, le risque… Lire la suite « Conversations entre amis », Sally Rooney : valse à quatre sur le tempo du verbe « aimer »

A dévorer !

« Romance », Arnaud Cathrine : l’amour, fantastique rite initiatique de l’adolescence

Vince est un ado de seize ans plutôt bien dans ses baskets et parfaitement au clair avec son homosexualité. Gare à ceux qui s'avisent de l'insulter ou de le provoquer à cause de son attirance pour les garçons : Vince est du genre à jouer des poings pour revendiquer son droit à la différence. "Je… Lire la suite « Romance », Arnaud Cathrine : l’amour, fantastique rite initiatique de l’adolescence

A dévorer !

« Dites-moi des choses tendres », Cécile Hennerolles : prismes amoureux d’une famille

Dans cette famille parisienne, je demande les grands-parents : cinquante de mariage au compteur, fous amoureux l’un de l’autre encore et témoignant de jolies attentions au quotidien. Mais quand la malade s’invite, l’équilibre ancestral vacille. "C'était un mystère insondable que cet amour-là. Un secret qu'ils avaient bien raison de vouloir fêter. C'était beau, mais tellement injuste,… Lire la suite « Dites-moi des choses tendres », Cécile Hennerolles : prismes amoureux d’une famille

A dévorer !

« L’Étouffoir », Suzanne Salmon : conte cruel pour deux sœurs en duel

Julienne et Léone sont deux demi-sœurs normandes qui, à quarante et à cinquante-six ans, vivent ensemble comme les vieilles filles qu'elles sont. Léone assume, depuis la mort prématurée des parents de Julienne, tous les travaux de la maison et a élevé Julienne comme son enfant. Ainsi, même à quarante ans, cette dernière se fait servir… Lire la suite « L’Étouffoir », Suzanne Salmon : conte cruel pour deux sœurs en duel

A dévorer !

« L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

Le narrateur, un écrivain connu et reconnu dans le microcosme littéraire, rencontre, au hasard de retrouvailles entre amis, une femme d'âge mûr avec laquelle l'entente et la connivence sont immédiates. De dix ans son aînée, divorcée et solitaire, sa nouvelle connaissance se donne entièrement à son métier de libraire de livres anciens. Élégante, brillante, spirituelle… Lire la suite « L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

Non classé

Bilan d’octobre 2019 : la tentation d’un autre quotidien amoureux…

On ne meurt pas d'amour, Géraldine DALBAN-MOREYNAS, éditions PLON, 2019, 199 pages, 17€. Propriété privée, Julia DECK, éditions de Minuit, 2019, 174 pages, 16€. Ordinary People, Diana EVANS, traduit de l’anglais par Karine Guerre, éditions Globe, 2019, 378 pages, 22€. Les Amours illicites, Philippe SEGUY, éditions Pygmalion, 2019, 303 pages, 18.90€.  

A dévorer !

« Je l’aime », Loulou Robert : aimer à en perdre la raison ? (#rentrée littéraire 2019 #coup de cœur qui claque)

M. crève d'amour. Depuis toujours. Elle, l'enfant que l'on n'a pas aimée. Elle, l'enfant à qui on n'a pas appris à aimer. "Je manque d'amour ; je ne nomme pas ce manque, je ne le connais pas." (p.16) Alors, cette béance, elle va la combler. C'est une évidence, une certitude : elle passera sa vie… Lire la suite « Je l’aime », Loulou Robert : aimer à en perdre la raison ? (#rentrée littéraire 2019 #coup de cœur qui claque)