« Romance », Arnaud Cathrine : l’amour, fantastique rite initiatique de l’adolescence

Vince est un ado de seize ans plutôt bien dans ses baskets et parfaitement au clair avec son homosexualité. Gare à ceux qui s'avisent de l'insulter ou de le provoquer à cause de son attirance pour les garçons : Vince est du genre à jouer des poings pour revendiquer son droit à la différence. "Je... Lire la Suite →

« Dites-moi des choses tendres », Cécile Hennerolles : prismes amoureux d’une famille

Dans cette famille parisienne, je demande les grands-parents : cinquante de mariage au compteur, fous amoureux l’un de l’autre encore et témoignant de jolies attentions au quotidien. Mais quand la malade s’invite, l’équilibre ancestral vacille. "C'était un mystère insondable que cet amour-là. Un secret qu'ils avaient bien raison de vouloir fêter. C'était beau, mais tellement injuste,... Lire la Suite →

« L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

Le narrateur, un écrivain connu et reconnu dans le microcosme littéraire, rencontre, au hasard de retrouvailles entre amis, une femme d'âge mûr avec laquelle l'entente et la connivence sont immédiates. De dix ans son aînée, divorcée et solitaire, sa nouvelle connaissance se donne entièrement à son métier de libraire de livres anciens. Élégante, brillante, spirituelle... Lire la Suite →

Bilan d’octobre 2019 : la tentation d’un autre quotidien amoureux…

On ne meurt pas d'amour, Géraldine DALBAN-MOREYNAS, éditions PLON, 2019, 199 pages, 17€. Propriété privée, Julia DECK, éditions de Minuit, 2019, 174 pages, 16€. Ordinary People, Diana EVANS, traduit de l’anglais par Karine Guerre, éditions Globe, 2019, 378 pages, 22€. Les Amours illicites, Philippe SEGUY, éditions Pygmalion, 2019, 303 pages, 18.90€.  

« Tangerine », Christine Mangan : « Le nœud du problème avait toujours résidé dans la relation que nous entretenions, Lucy et moi. Depuis le début, c’est ainsi que ça devait se terminer. »

Alice Shipley vit avec son mari John à Tanger. Si ce dernier a éprouvé un vif coup de cœur pour la ville, il n'en va pas de même pour son épouse, mal à l'aise dans les ruelles et les marchés marocains. Alors, la jeune expatriée se complaît dans l'obscurité de son appartement, redoutant la moindre... Lire la Suite →

« Un matin d’hiver », Philippe Vilain : heureuses retrouvailles avec le délicat gentleman du sentiment amoureux

Julie et Dan, tous deux professeurs à l'université - en sociologie pour lui, en littérature pour elle -, tombent amoureux l'un de l'autre. Julie, follement éprise de cet Américain d'Atlanta venu vivre et travailler à Paris, tente d'accepter le tempérament indépendant de Dan. De fait, Dan est régulièrement amené à s’absenter pour honorer de sa... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑