A dévorer !

« Ouverture fragile », Guillaume Clapeau : (re)conquête connectée

Melchior est un journaliste parisien d'une trentaine d'années qui bosse au sein du magazine Rock&Stone sur des sujets pointus d'une culture musicale qu'il nourrit savamment de références disséminées dans tout le récit. Or, dès le début, le ton est donné : Marion, son élue, la femme de sa vie le pensait-il, a décidé de le… Lire la suite « Ouverture fragile », Guillaume Clapeau : (re)conquête connectée

A croquer

« Elle voulait juste être heureuse », Géraldine Dalban-Moreynas : à quoi tient le bonheur ?

Trouver le bonheur. Une noble prétention commune à l'ensemble de l'humanité. Mais que faut-il pour l'atteindre ? On croirait là le sujet d'une épreuve de philosophie, mais telle est la question que pose Géraldine Dalban-Moreynas dans son nouveau roman, vivement attendu, à travers une tranche de vie, sise entre 2015 et 2020, d'une héroïne seulement… Lire la suite « Elle voulait juste être heureuse », Géraldine Dalban-Moreynas : à quoi tient le bonheur ?

A dévorer !

« L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

Être une femme aujourd'hui, en Allemagne ou ailleurs. Se débattre avec ses désirs, ses envies ; être tiraillée par sa raison ou la force de ses sentiments ; assouvir ou non un désir d'enfant ; se soumettre ou revendiquer farouchement sa liberté... Autant de dichotomies on-ne-peut-plus modernes et séculaires à la fois que l'extraordinaire roman… Lire la suite « L’amour par temps de crise », Daniela Krien : « laisse-moi rester femme… » (Rentrée littéraire 2021)

A croquer

« Son empire », Claire Castillon : mainmise masculine (Rentrée littéraire 2021)

Il est des hommes qui ne reculent devant rien pour s'assurer la domination d'une femme et de sa vie. Il est des hommes qui n'hésitent pas à souffler le chaud et le froid pour perdre complètement une femme amoureuse. Il est des hommes qui n'hésitent pas à instrumentaliser une enfant pour mieux s'assurer l'obéissance du… Lire la suite « Son empire », Claire Castillon : mainmise masculine (Rentrée littéraire 2021)

A dévorer !

« L’éblouissement des petites filles », Timothée Stanculescu : incandescence adolescente (Rentrée Littéraire 2021)

Justine, seize ans, dispose cet été-là de trois longs mois de vacances. Ce sera sans doute l'unique fois de sa vie d'ailleurs. Ça pourrait très bien tomber car il fait très chaud à Cressac, petit village de Charente dans lequel la mère de Justine, une documentaliste, a choisi de vivre, loin de son ex-mari, à… Lire la suite « L’éblouissement des petites filles », Timothée Stanculescu : incandescence adolescente (Rentrée Littéraire 2021)

A dévorer !

« On ne parle plus d’amour », Stéphane Hoffmann : castes et carcans (Rentrée littéraire 2021)

Ô bonheur de retrouver à l'occasion de cette rentrée littéraire le ligérien Stéphane Hoffmann, chroniqué à plusieurs reprises et avec délectation sur le blog. Avec son nouvel opus On ne parle plus d'amour, on retrouve les thématiques chères à son cœur : la Bretagne (cette fois-ci il n'est pas beaucoup question de Nantes ou de… Lire la suite « On ne parle plus d’amour », Stéphane Hoffmann : castes et carcans (Rentrée littéraire 2021)

A dévorer !

« Le Syndrome des cœurs brisés », Salomé Baudino : l’amour a-t-il une date de péremption ?

Imaginez que l'on puisse vous prédire avec certitude la date de rupture de votre couple. Aimeriez-vous obtenir ce fatal décompte ? Qu'en feriez-vous ? Que feriez-vous ? Optimiseriez-vous chaque instant qu'il vous reste ? Mettriez-vous fin séance tenante à votre relation selon sa longévité annoncée ? Ce cas de figure, Salomé Baudino, primo-romancière, l'imagine dans… Lire la suite « Le Syndrome des cœurs brisés », Salomé Baudino : l’amour a-t-il une date de péremption ?

A croquer

« Jour bleu », Aurélia Ringard : élégant quadrille de rencontres

La narratrice, Chloé, a rendez-vous dans une gare pour y retrouver l'homme qu'elle a rencontré trois mois auparavant au cours du vernissage de photographies organisé en son honneur. Cette rencontre a scellé un coup de foudre, tout en évidence et en retenue. Avant de se quitter parce que lui partait pour plusieurs mois en reportage… Lire la suite « Jour bleu », Aurélia Ringard : élégant quadrille de rencontres

A dévorer !

« Louise et Louis », Julie Cohen : double je

Irving Alder est le descendant de l'illustre Louis Alder, le fondateur d'une usine de fabrication de papier à Casablanca, petite ville tranquille du Maine. Il épouse la belle Peggy Grenier, Miss Western Maine, dont les parents sont des ouvriers de l'usine Alder. Un mariage d'amour qui défie les conventions sociales. De cette union naît en… Lire la suite « Louise et Louis », Julie Cohen : double je

A dévorer !

« Les Douces », Judith Da Costa Rosa : brûlante et mystérieuse adolescence…

A seulement vingt-quatre ans (oui, vingt-quatre !), Judith Da Costa Rosa fait merveille avec son premier roman ! Comment ne pas être stupéfait devant tant de talent littéraire, de maîtrise d'une chronologie narrative complexe et d'une "patte" singulière, éthérée et pleine à la fois ! Énorme coup de cœur et une prometteuse suite littéraire pour… Lire la suite « Les Douces », Judith Da Costa Rosa : brûlante et mystérieuse adolescence…