« L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

Le narrateur, un écrivain connu et reconnu dans le microcosme littéraire, rencontre, au hasard de retrouvailles entre amis, une femme d'âge mûr avec laquelle l'entente et la connivence sont immédiates. De dix ans son aînée, divorcée et solitaire, sa nouvelle connaissance se donne entièrement à son métier de libraire de livres anciens. Élégante, brillante, spirituelle... Lire la Suite →

Bilan d’octobre 2019 : la tentation d’un autre quotidien amoureux…

On ne meurt pas d'amour, Géraldine DALBAN-MOREYNAS, éditions PLON, 2019, 199 pages, 17€. Propriété privée, Julia DECK, éditions de Minuit, 2019, 174 pages, 16€. Ordinary People, Diana EVANS, traduit de l’anglais par Karine Guerre, éditions Globe, 2019, 378 pages, 22€. Les Amours illicites, Philippe SEGUY, éditions Pygmalion, 2019, 303 pages, 18.90€.  

« Tangerine », Christine Mangan : « Le nœud du problème avait toujours résidé dans la relation que nous entretenions, Lucy et moi. Depuis le début, c’est ainsi que ça devait se terminer. »

Alice Shipley vit avec son mari John à Tanger. Si ce dernier a éprouvé un vif coup de cœur pour la ville, il n'en va pas de même pour son épouse, mal à l'aise dans les ruelles et les marchés marocains. Alors, la jeune expatriée se complaît dans l'obscurité de son appartement, redoutant la moindre... Lire la Suite →

« Un matin d’hiver », Philippe Vilain : heureuses retrouvailles avec le délicat gentleman du sentiment amoureux

Julie et Dan, tous deux professeurs à l'université - en sociologie pour lui, en littérature pour elle -, tombent amoureux l'un de l'autre. Julie, follement éprise de cet Américain d'Atlanta venu vivre et travailler à Paris, tente d'accepter le tempérament indépendant de Dan. De fait, Dan est régulièrement amené à s’absenter pour honorer de sa... Lire la Suite →

« Le Chant des revenants », Jesmyn Ward : une sublime incantation orphique dans laquelle une histoire familiale se fait l’écho du drame racial national et ancestral

Quelle claque que ce roman ! Quelle beauté et quelle ingéniosité littéraire ! Rarement j'ai ressenti une telle sensibilité à fleur de mots. Le Chant des revenants a reçu en 2017 le National Book Award : on comprend pourquoi... Nous sommes dans le Mississippi. Où précisément ? On ne le sait pas. Quand exactement ?... Lire la Suite →

« Un mariage sur écoute », John Jay Osborn : nécessaire et littéraire rendez-vous pour une brillante thérapie conjugale

Steve et Gretchen, la trentaine triomphante, se sont aimés, ont eu deux enfants et chacun a mené un début de carrière flamboyant au prix d’efforts acharnés. Une réussite matérielle évidente. Cependant, à force de préoccupations diverses et variées, le couple s’est éloigné et Steve a commis un faux pas irréparable : il a trompé Gretchen. Or,... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑