A goûter

« Sœurs », Daisy Johnson : à la vie, à la mort ?

Septembre et sa sœur Juillet ont à peine 10 mois de différence. Pourtant, c'est sans peine que l'aînée, Septembre, a pris l'ascendant sur Juillet, lui faisant faire tout ce qu'elle veut, jusqu'à la mettre en danger dans une variante inquiétante de "Septembre a dit...". Elle a même décidé qu'elle et sa sœur n'auraient qu'une seule… Lire la suite « Sœurs », Daisy Johnson : à la vie, à la mort ?

A dévorer !

« La saga des Cazalet » / tome 2 « A rude épreuve », Elizabeth Jane Howard : aux armes, etc…

Cette chronique vous fait retrouver la sympathique famille Cazalet, que vous aviez découvert lors d'une précédente chronique. Nous l'avions quittée à l'orée de la Seconde Guerre Mondiale, nous la retrouvons en septembre 1939 et la suivons jusqu'à l'hiver 1941. "Le monde entier est sans doute en train de sombrer lentement, alors ne compte pas sur… Lire la suite « La saga des Cazalet » / tome 2 « A rude épreuve », Elizabeth Jane Howard : aux armes, etc…

A dévorer !

« Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

La jeune Lucy annonce à sa famille qu'elle se marie avec Tom dans une semaine. Immédiatement, branle-bas de combat pour ses sœurs Eve et Margot, sa mère Kit et son père Ted. Seulement, ce qui s'annonce comme un événement heureux laisse planer le risque certain de tensions entre les différents membres. Ainsi, Kit ne peut… Lire la suite « Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

A dévorer !

« Meurtres entre sœurs », Willa Marsh : un redoutable échiquier sororal

La Seconde Guerre Mondiale décime bien des foyers. Ainsi, la petite Olivia - dite Livy - et son père Edwin se retrouvent privés de la mère, tandis que la petite Emilie - dite Emmy - et sa mère Maureen - dite Mo - sont privés du père. Jeunes encore, Edwin et Maureen tombent amoureux l'un… Lire la suite « Meurtres entre sœurs », Willa Marsh : un redoutable échiquier sororal

A dévorer !

« Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

Nous sommes en 1982. La jeune Élise Morceau fait la connaissance dans un parc londonien de la charismatique Constance - Connie - Holden, que l'on découvrira être une écrivaine renommée dans le microcosme littéraire. Ce qui aurait pu être seulement la naissance d'une belle amitié se transforme rapidement en histoire d'amour, à laquelle Élise, heureuse,… Lire la suite « Les Secrets de ma mère », Jessie Burton : prismes féminins et lumières personnelles

A dévorer !

« Ma nouvelle voisine », Sarah Pinborough : l’enfer (pavé de bonnes intentions ?), c’est les autres

A Savannah, il est de bon ton de cultiver l'entre-soi, surtout lorsque l'on appartient depuis l'enfance au même cocon doré. Mariages passablement arrangés, rencontres continuelles des "clans" au golf ou au club, fêtes dantesques où l'argent coule à flot : une opulence élégante de tous les instants. Mais lorsque le plus aisé d'entre tous, William… Lire la suite « Ma nouvelle voisine », Sarah Pinborough : l’enfer (pavé de bonnes intentions ?), c’est les autres

A dévorer !

« Poison Florilegium », Annalena McAfee : art toxique ?

Restons avec l'art et la peinture pour cette nouvelle chronique. Décidément, une thématique qui inspire les écrivains en cette rentrée littéraire et qui questionne... l'inspiration des artistes ! Eve Laing est une artiste londonienne de renom, mariée à un architecte superstar. A 60 ans passés, Eve peut savourer son succès si l'on considère les rétrospectives… Lire la suite « Poison Florilegium », Annalena McAfee : art toxique ?

A dévorer !

« La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

Jocelyn et sa fille Ruby quittent la Californie pour retourner en Angleterre. En effet, Chris, l'époux de l'une et le père de l'autre, est mort dans un accident de la route, laissant sa famille dans une situation financière difficile. Jocelyn n'a d'autre choix que de retrouver le giron familial ancestral de Lake Hall, vaste manoir… Lire la suite « La Nanny », Gilly Macmillan : méfiez-vous de la nounou…

A dévorer !

« L’été des oranges amères », Claire Fuller : dangereuses liaisons estivales

Alors que Frances Jellico vient de perdre sa mère à peine quelques mois auparavant, une opportunité lui est offerte, le temps de cet été quasi caniculaire de 1969, de s'éloigner de Londres pour effectuer un inventaire des extérieurs paysagers de Lyntons, énorme manoir réquisitionné pour la guerre et depuis laissé à l'abandon, pour être finalement… Lire la suite « L’été des oranges amères », Claire Fuller : dangereuses liaisons estivales

A croquer

« Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

 A 16 ans, Charlie achève sans grand éclat son collège à Merton Grange, établissement lambda de sa petite ville de la province anglaise. "Sur les photos prises de moi à cette époque, j'ai l'impression de contempler les premières esquisses d'un personnage de bande-dessinée, des prototypes annonciateurs de la version définitive, mais un peu disproportionnés, pas… Lire la suite « Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…