A croquer

« Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

 A 16 ans, Charlie achève sans grand éclat son collège à Merton Grange, établissement lambda de sa petite ville de la province anglaise. "Sur les photos prises de moi à cette époque, j'ai l'impression de contempler les premières esquisses d'un personnage de bande-dessinée, des prototypes annonciateurs de la version définitive, mais un peu disproportionnés, pas… Lire la suite « Summer Mélodie », David Nicholls : l’adolescence, le temps d’un été et peut-être pour l’éternité…

A dévorer !

« Étés anglais », Elizabeth Jane Howard : le premier tome d’une saga familiale addictive

La famille Cazalet, riche de trois générations - la dernière s'étoffant au fur-à-mesure des grossesses tardives -, a pour habitude de se retrouver chaque été à Home Place, vaste propriété que le Brig et la Duche, les grands-parents, possèdent dans le Sussex. Pour les trois fils, c'est aussi l'occasion d'y retrouver leur sœur, Rachel, célibataire… Lire la suite « Étés anglais », Elizabeth Jane Howard : le premier tome d’une saga familiale addictive

A dévorer !

« Nos Espérances », Anna Hope : les amies, les meilleures

Hannah, Cate et Lissa forment un trio à l'amitié fusionnelle. Les deux premières se sont rencontrées sur les bancs de l'école, tandis qu'Hannah et Lissa ont fait connaissance à l'université. Scellé sur une rivalité initiale ou sur une attirance et une admiration immédiates, le socle de leur amitié née dans les années 90 a solidement… Lire la suite « Nos Espérances », Anna Hope : les amies, les meilleures

A dévorer !

« Jolies filles », Robert Bryndza : trop belles pour vivre ?

Les cadavres de jeunes femmes atrocement mutilées sont découverts dans des bennes à ordures de la banlieue de Londres. Toutes semblent avoir été le malheureux "jouet" du même bourreau sadique : grandes et élancées, brunes, sans doute autrefois jolies, elles portent à présent sur le corps d'innombrables coupures, leur visage est méconnaissable car horriblement tuméfié… Lire la suite « Jolies filles », Robert Bryndza : trop belles pour vivre ?

A goûter

« Les Illusions », Jane Robins : plaisir de lecture quasi illusoire

J'adore les éditions Sonatine, vous le savez. Aussi, lorsque j'ai pris dans ma très longue pile de livres à lire ce roman, le premier de Jane Robins, j'étais plutôt enthousiaste. Las... le plaisir n'a pas duré au-delà des cent cinquante premières pages. Callie et Tilda sont jumelles mais radicalement différentes, tant physiquement que moralement. La… Lire la suite « Les Illusions », Jane Robins : plaisir de lecture quasi illusoire

A croquer

« La Rumeur », Lesley Kara : elle court, elle court et crée la déroute (#rentreelitteraire2020)

Après des années de vie à Londres en tant que célibataire, Joanna est revenue habiter dans la petite bourgade côtière de Flinstead où vit sa mère. Son objectif : éviter à son fils de six ans, Alfie, de revivre le harcèlement dont il a été victime à l’école du fait de son métissage. Au bout de… Lire la suite « La Rumeur », Lesley Kara : elle court, elle court et crée la déroute (#rentreelitteraire2020)

A dévorer !

« Ordinary People », Diana Evans : épopées du quotidien conjugal

A bientôt quarante ans, dont plus de dix années de vie commune, Michael et Melissa s’enlisent dans un quotidien mortifère. La naissance de leur deuxième enfant, Blake, ravive, contre toute attente, les rancœurs de l’un et de l’autre. "Elle s'était perdue en chemin, victime de leur apathie, puis de la baisse d'euphorie qui survient généralement… Lire la suite « Ordinary People », Diana Evans : épopées du quotidien conjugal

A dévorer !

« Et pour le pire », Amanda Prowse : même après, l’espoir est-il permis ?

Kathryn / Kate Brooker avait, a priori, la vie dont toute femme pouvait rêver : un beau et brillant mari, Mark, proviseur d'un établissement scolaire de prestige ; deux enfants talentueux et populaires ; une demeure de caractère jouxtant l'école. Femme au foyer accomplie, Kathryn a toujours affiché le modèle de la parfaite ménagère à… Lire la suite « Et pour le pire », Amanda Prowse : même après, l’espoir est-il permis ?

A dévorer !

« Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

Je ne sais pas si, comme moi, vous prêtez attention au titre original d’un roman, mais j’aime considérer le choix fait par le traducteur lors du passage au français : fidélité ou adaptation ? Or, pour ce cinquième roman de Rachel Abbott, intitulé And so it begins, je tique quelque peu quant au choix établi : on retrouve… Lire la suite « Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

A croquer

« Le Bikini de Caroline », Kirsty Gunn : la prouesse littéraire d’une mise en abyme narrative, au croisement de l’amour et de l’amitié

Après plusieurs années passées aux États-Unis, Evan Gordonston revient dans sa ville natale, Londres. Il y retrouve son amie de toujours, Emily "Nin" Stuart, écrivaine, critique et rédactrice publicitaire qui enchaîne des missions diverses et variées. Evan trouve une location au dernier étage d'une élégante maison dans le quartier de Richmond, propriété de Caroline et… Lire la suite « Le Bikini de Caroline », Kirsty Gunn : la prouesse littéraire d’une mise en abyme narrative, au croisement de l’amour et de l’amitié