« Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

Je ne sais pas si, comme moi, vous prêtez attention au titre original d’un roman, mais j’aime considérer le choix fait par le traducteur lors du passage au français : fidélité ou adaptation ? Or, pour ce cinquième roman de Rachel Abbott, intitulé And so it begins, je tique quelque peu quant au choix établi : on retrouve... Lire la Suite →

Publicités

« Battements de cœur », Cécile Pivot : l’amour sublime qui fut, est et ne sera plus…

Anna, éditrice de renom et femme déterminée à réussir, assume sa vie de maman solo et de maîtresse exigeante avec ses amants d'un soir. Paul, après deux enfants de deux mères différentes, a décidé de fuir les emmerdeuses notoires et de se complaire dans des relations légères avec de plantureuses blondes ou rousses. Lorsque Paul... Lire la Suite →

« Un matin d’hiver », Philippe Vilain : heureuses retrouvailles avec le délicat gentleman du sentiment amoureux

Julie et Dan, tous deux professeurs à l'université - en sociologie pour lui, en littérature pour elle -, tombent amoureux l'un de l'autre. Julie, follement éprise de cet Américain d'Atlanta venu vivre et travailler à Paris, tente d'accepter le tempérament indépendant de Dan. De fait, Dan est régulièrement amené à s’absenter pour honorer de sa... Lire la Suite →

« Un mariage sur écoute », John Jay Osborn : nécessaire et littéraire rendez-vous pour une brillante thérapie conjugale

Steve et Gretchen, la trentaine triomphante, se sont aimés, ont eu deux enfants et chacun a mené un début de carrière flamboyant au prix d’efforts acharnés. Une réussite matérielle évidente. Cependant, à force de préoccupations diverses et variées, le couple s’est éloigné et Steve a commis un faux pas irréparable : il a trompé Gretchen. Or,... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑