A dévorer !

« La femme du deuxième étage », Jurica Pavicic : circonstances atténuantes ?

Bruna et Frane tombent amoureux lors d'une soirée d'anniversaire à laquelle la jeune femme ne pensait pas participer. Très vite, leur idylle devient sérieuse et l'engagement entre le marin et la comptable s'annonce comme évident. Lorsque Frane présente sa mère, Anka Saric, à sa fiancée, Bruna acquiesce à tout. Après tout, c'est sa future belle-mère.… Lire la suite « La femme du deuxième étage », Jurica Pavicic : circonstances atténuantes ?

A dévorer !

« Misogynie », Claire Keegan : à rebours

Cathal vient de finir sa journée de travail dans le centre de Dublin, après un après-midi qui s'est étiré en longueur. Le trajet de retour en bus ne lui épargne pas une conversation avec une passagère fort bavarde. Après tout, a-t-il mieux à faire ? De fait, de retour chez lui, personne ne semble l'attendre,… Lire la suite « Misogynie », Claire Keegan : à rebours

A dévorer !

« Le carnaval des monstres », Anne-Sophie Brasme : l’envers du miroir

Joachim Kellerman est fasciné par les monstres humains. Par monstre, il entend ceux qui ont un physique disgracieux, des tares ou sont estropiés. Cette fascination est clinique : il compile dans un dossier tous ceux qui acceptent de devenir ses "modèles" photos. Pendant plusieurs mois, les séances s'enchaînent, doublées de longs moments de conversation. Une… Lire la suite « Le carnaval des monstres », Anne-Sophie Brasme : l’envers du miroir

A croquer

« La joie du matin », Betty Smith : amour candide

Nous sommes en 1927. La très jeune Annie, dix-huit ans, épouse Carl, étudiant de vingt ans nourrissant l'ambition de devenir un homme de loi. Ce mariage se fait contre la volonté de leurs parents respectifs. Qu'importe, Annie et Carl s'aiment : dans leur innocence et la foi immense en leur amour, ils sont convaincus de… Lire la suite « La joie du matin », Betty Smith : amour candide

A croquer

« L’autre femme », Cristina Comencini : en amour, est-on jamais vraiment à deux ?

Deux ans après le merveilleux Quatre amours, Cristina Comencini persiste et signe à traiter de l'amour et de ses variations, ses doutes et difficultés, ses fulgurances et évidences. Cette fois-ci, il est question d'Elena, une jeune économiste d'une vingtaine d'années, qui depuis plusieurs mois file le parfait amour avec Pietro, de trente ans son aîné… Lire la suite « L’autre femme », Cristina Comencini : en amour, est-on jamais vraiment à deux ?

A dévorer !

« La Pie voleuse », Elizabeth Day : inattendue conception

En 2018, l'écrivaine britannique Elizabeth Day nous lançait son Invitation (réussie) à entrer dans son univers romanesque. Quatre ans plus tard, elle nous propose sa non moins réussie Pie voleuse : un récit diabolique à souhait, mélangeant savamment les ressorts d'une intrigue domestique à une problématique éthique et touchante. Seulement, et pour la première fois… Lire la suite « La Pie voleuse », Elizabeth Day : inattendue conception

A croquer

« L’homme que je ne devais pas aimer », Agathe Ruga : « Belle du Cœur »

La belle Ariane a tout pour elle, à trente-cinq ans passés : un petit empire dans le monde littéraire grâce à ses talents de critique, d'influenceuse et d'écrivaine ; trois adorables filles ; un second mari aimant et charmant, que bien des jeunes femmes pourraient lui envier. Installée en Bourgogne et farouchement investie dans la… Lire la suite « L’homme que je ne devais pas aimer », Agathe Ruga : « Belle du Cœur »

A croquer

« Restons bons amants », Virginie Carton : dés »ART »oi d’aimer…

Hélène a une vingtaine d'années lorsqu'elle rencontre celui qui, pendant des années et de plus de vingt ans son aîné, sera son amant. Un illustre amant puisque monsieur est un chanteur reconnu. Loin d'être une groupie, Hélène et lui se revoient de façon inopinée, ici ou ailleurs. Le temps d'étreintes brûlantes, le couple se consume,… Lire la suite « Restons bons amants », Virginie Carton : dés »ART »oi d’aimer…

A croquer

« Une vie de rêve », Stéphanie de Saint Marc : le plein et le vide amoureux

Alors qu'elle n'a pas même la vingtaine et qu'elle tente de trouver un stage juridique à Paris, Raphaëlle est mise en relation avec un avocat et ami de la famille, Laurent, de vingt ans son aîné. Très vite, elle tombe sous le charme de l'aura, magnétique, de celui qui devient son mentor et la protège.… Lire la suite « Une vie de rêve », Stéphanie de Saint Marc : le plein et le vide amoureux

A dévorer !

« Pas ce soir », Amélie Cordonnier : à la recherche de l’intimité perdue

Ô bonheur de retrouver l'extraordinaire prose d'Amélie Cordonnier, écrivaine que j'affectionne depuis ses débuts (Trancher, Un loup quelque part), et que ce nouveau roman auréole d'un succès littéraire pérenne, autour de ses thématiques de prédilection, à savoir la sphère quotidienne d'une cellule familiale lambda en proie à un problème que l'on ne dit pas, que… Lire la suite « Pas ce soir », Amélie Cordonnier : à la recherche de l’intimité perdue