A croquer

« Pour le pire », E.G. Scott : les affres maritales le temps d’une lecture d’été…

Rebecca et Paul forment en apparence un couple uni. Le coup de foudre de leur rencontre a eu raison du premier mariage de Paul et a confirmé l'attirance de deux êtes à l'enfance douloureusement cabossée. C'est sur ce socle atypique que les tourtereaux ont envisagé les projets grandioses d'un futur a priori certain. Pourtant, près… Lire la suite « Pour le pire », E.G. Scott : les affres maritales le temps d’une lecture d’été…

A goûter

« La Petite Ceinture », Nathalie Piégay : topographie amoureuse

Adrienne vient tout juste de divorcer de Georges. Ses trois grands enfants étant indépendants, elle peut s'offrir le luxe de déménager de Paris et de vivre, non loin, à Fontainebleau, près de la forêt et de son travail à la clinique. "La liberté fait un grand blanc. Elle le préserve. Les mots flottent dans le… Lire la suite « La Petite Ceinture », Nathalie Piégay : topographie amoureuse

A croquer

« Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

Antonio et Ángela ont vécu le grand amour. Cette fantastique impression d'être seuls au monde à s'aimer aussi fort, d'être invincibles face aux vicissitudes possibles que la vie amène sans doute forcément. "Nous éviterions tous les pièges et tous les obstacles signalés par la psychologie de couple, nous ne serions pas un nouvel échec d'école."… Lire la suite « Heureuse fin », Isaac Rosa : « les histoires d’amour finissent mal en général »

A goûter

« Les Illusions », Jane Robins : plaisir de lecture quasi illusoire

J'adore les éditions Sonatine, vous le savez. Aussi, lorsque j'ai pris dans ma très longue pile de livres à lire ce roman, le premier de Jane Robins, j'étais plutôt enthousiaste. Las... le plaisir n'a pas duré au-delà des cent cinquante premières pages. Callie et Tilda sont jumelles mais radicalement différentes, tant physiquement que moralement. La… Lire la suite « Les Illusions », Jane Robins : plaisir de lecture quasi illusoire

A dévorer !

« Conversations entre amis », Sally Rooney : valse à quatre sur le tempo du verbe « aimer »

Bobbi et Frances se connaissent depuis le lycée. Amies, amantes, puis de nouveau amies, le fusion de leur duo et l'affection qu'elles se portent mutuellement n'est plus à prouver, faisant largement fi de leur différence de classe sociale. Et ce ne sont pas leurs études à l'université qui vont les séparer... Par contre, le risque… Lire la suite « Conversations entre amis », Sally Rooney : valse à quatre sur le tempo du verbe « aimer »

A dévorer !

« L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

Le narrateur, un écrivain connu et reconnu dans le microcosme littéraire, rencontre, au hasard de retrouvailles entre amis, une femme d'âge mûr avec laquelle l'entente et la connivence sont immédiates. De dix ans son aînée, divorcée et solitaire, sa nouvelle connaissance se donne entièrement à son métier de libraire de livres anciens. Élégante, brillante, spirituelle… Lire la suite « L’éternel printemps », Marc Pautrel : l’art délicieux de la conversation amoureuse courtoise (#rentreelitteraire2019)

A dévorer !

« Ordinary People », Diana Evans : épopées du quotidien conjugal

A bientôt quarante ans, dont plus de dix années de vie commune, Michael et Melissa s’enlisent dans un quotidien mortifère. La naissance de leur deuxième enfant, Blake, ravive, contre toute attente, les rancœurs de l’un et de l’autre. "Elle s'était perdue en chemin, victime de leur apathie, puis de la baisse d'euphorie qui survient généralement… Lire la suite « Ordinary People », Diana Evans : épopées du quotidien conjugal

A dévorer !

« On ne meurt pas d’amour », Géraldine Dalban-Moreynas : et leurs yeux se rencontrèrent…

Ils sont voisins dans un quartier tranquille de Paris. Elle est fiancée à un homme qui part souvent loin pour son travail tandis qu'elle enchaîne les piges. Leur mariage est prévu dans quelques mois, le temps de prendre possession de leur confortable loft. Lui est marié depuis presque deux ans à une Américaine et ensemble… Lire la suite « On ne meurt pas d’amour », Géraldine Dalban-Moreynas : et leurs yeux se rencontrèrent…

A dévorer !

« Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

Je ne sais pas si, comme moi, vous prêtez attention au titre original d’un roman, mais j’aime considérer le choix fait par le traducteur lors du passage au français : fidélité ou adaptation ? Or, pour ce cinquième roman de Rachel Abbott, intitulé And so it begins, je tique quelque peu quant au choix établi : on retrouve… Lire la suite « Ce qui ne tue pas », Rachel Abbott : drame conjugal, drame familial, banalités de la vie fatales

A dévorer !

« Battements de cœur », Cécile Pivot : l’amour sublime qui fut, est et ne sera plus…

Anna, éditrice de renom et femme déterminée à réussir, assume sa vie de maman solo et de maîtresse exigeante avec ses amants d'un soir. Paul, après deux enfants de deux mères différentes, a décidé de fuir les emmerdeuses notoires et de se complaire dans des relations légères avec de plantureuses blondes ou rousses. Lorsque Paul… Lire la suite « Battements de cœur », Cécile Pivot : l’amour sublime qui fut, est et ne sera plus…