« La nuit ne dure pas », Jules Gassot : dandysme pseudo-festif

Paul Broca, un quarantenaire qui a divorcé d'Alice, va passer les fêtes de Noël chez sa mère à Genève puis du 31 décembre chez sa sœur Raphaëlle à Méribel. Homme désabusé et au cynisme mordant, il donne à voir une galerie de portraits de famille et d'amis incisifs, à commencer par sa mère, Mamusia, une... Lire la Suite →

Publicités

WordPress.com.

Retour en haut ↑