A dévorer !

« Le premier jour du printemps », Nancy Tucker : coupable un jour, coupable toujours ?

A huit ans, dans sa banlieue pauvre de l'Angleterre, Chrissie s'ennuie. Ne trouvant pas dans son foyer ni père présent ni mère aimante, elle quémande à sa manière - c'est-à-dire autoritaire et sans concession - l'affection des autres. Ce sont ses camarades de jeu, Linda et Donna, qui souvent en font les frais, à grands… Lire la suite « Le premier jour du printemps », Nancy Tucker : coupable un jour, coupable toujours ?

A croquer

« Des excuses pour les chiens », Marion Bello : enfances et parents…

Lorraine a décidé de vivre avec son mari Jérôme, après des années de déménagements successifs, dans une petite bourgade de Savoie, non loin de la Suisse. Là-bas, tandis que Lorraine jongle entre son petit Achille et son activité de correctrice, ils ont inscrit Gaspard, leur aîné Asperger, à la petite école privée Saint François, où… Lire la suite « Des excuses pour les chiens », Marion Bello : enfances et parents…

A croquer

« L’homme battu », Olivia Koudrine : dépossession au masculin

Justine a toujours vu sa mère mépriser, humilier, rabaisser son père, le pauvre Jérôme, "pris au piège" en Martinique par la grossesse imprévue de celle qui sera sa femme quelques années après. Une femme despotique, tyrannique qui, au quotidien, n'a eu de cesse d'ôter à son époux les moindres petits plaisirs de la vie :… Lire la suite « L’homme battu », Olivia Koudrine : dépossession au masculin

A dévorer !

« Entre toutes les mères », Ashley Audrain : cruelle filiation

Blythe a un passé familial traumatique. Jugez-en : sa grand-mère, Etta, s'est suicidée alors que sa propre mère, Cecilia, était encore une jeune fille ; Cecilia, de son côté, a tôt fui le domicile conjugal pour rejoindre son amant, laissant sa fille Blythe sans mère. Etta, Cecilia : deux figures de mère aux antipodes de… Lire la suite « Entre toutes les mères », Ashley Audrain : cruelle filiation

A dévorer !

« Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

La jeune Lucy annonce à sa famille qu'elle se marie avec Tom dans une semaine. Immédiatement, branle-bas de combat pour ses sœurs Eve et Margot, sa mère Kit et son père Ted. Seulement, ce qui s'annonce comme un événement heureux laisse planer le risque certain de tensions entre les différents membres. Ainsi, Kit ne peut… Lire la suite « Le Chant de la rivière », Hannah Richell : tortueuses racines familiales

A croquer

« Une gifle », Marie Simon : comme un boomerang

Peut-on échapper au déterminisme familial ? Peut-on s’affranchir des séquelles de l’enfance ? C’est là tout le sujet du roman de Marie Simon, dans lequel elle part de l’enfance de ses deux protagonistes : lui, Antoine, est la victime d’un père tyrannique, qui les frappe lui et sa mère, le rabaisse en permanence ; elle, la femme anonyme, est… Lire la suite « Une gifle », Marie Simon : comme un boomerang