« Une Évidence », Agnès Martin-Lugand : puzzle de pièces masculines pour une consécration féminine

Peut-être me direz-vous "honte à toi", mais Une Évidence est le premier roman d'Agnès Martin-Lugand que je lis. Il y a une première fois à tout, n'est-ce pas, et sans doute vous demanderez-vous pourquoi je n'avais encore jamais ouvert l'un de ses livres. Tout simplement parce que je me méfie quelque peu des best-sellers adoubés... Lire la Suite →

« Le Mystère Sammy Went », Christian White : retrouver son identité, entre présent et passé

Kimberley Leamy, la trentaine, vit à Melbourne, en Australie, où elle enseigne la photographie. Même si elle pleure encore amèrement la mort de sa mère Carol, elle peut compter sur le soutien et la tendresse de sa demi-sœur Amy et de son beau-père Dean. Mais, un jour, un inconnu venu des États-Unis l'aborde : après... Lire la Suite →

« A la demande d’un tiers », Mathilde Forget : folles femmes follement aimées (#rentreelitteraire2019)

Quel étrange et fascinant opus littéraire que ce premier roman de Mathilde Forget, dans lequel sont convoquées les figures féminines vivantes et décédées, présentes et absentes, qui ont tant compté pour la narratrice. Sa sœur, tout d'abord, son aînée Suzanne. Tant admirée, tant imitée par le passé. "Je suis née après Suzanne, la place était... Lire la Suite →

« Une douce lueur de malveillance », Dan Chaon : fragments d’identité, puzzle du passé, ombres pour trembler…

Dustin Tillman est un psychologue de Cleveland à la vie tranquille et rangée. "J'étais vraiment heureux.           J'en serai toujours convaincu. Je menais une vie normale.             Marié. Enfants. Propriétaire d'une maison." (p.145) Pourtant, son enfance a été marquée par un drame tragique : ses parents, son oncle et sa tante ont été sauvagement assassinés une nuit... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑