A dévorer !

« Je l’aime », Loulou Robert : aimer à en perdre la raison ? (#rentrée littéraire 2019 #coup de cœur qui claque)

M. crève d'amour. Depuis toujours. Elle, l'enfant que l'on n'a pas aimée. Elle, l'enfant à qui on n'a pas appris à aimer. "Je manque d'amour ; je ne nomme pas ce manque, je ne le connais pas." (p.16) Alors, cette béance, elle va la combler. C'est une évidence, une certitude : elle passera sa vie… Lire la suite « Je l’aime », Loulou Robert : aimer à en perdre la raison ? (#rentrée littéraire 2019 #coup de cœur qui claque)

A dévorer !

« Tangerine », Christine Mangan : « Le nœud du problème avait toujours résidé dans la relation que nous entretenions, Lucy et moi. Depuis le début, c’est ainsi que ça devait se terminer. »

Alice Shipley vit avec son mari John à Tanger. Si ce dernier a éprouvé un vif coup de cœur pour la ville, il n'en va pas de même pour son épouse, mal à l'aise dans les ruelles et les marchés marocains. Alors, la jeune expatriée se complaît dans l'obscurité de son appartement, redoutant la moindre… Lire la suite « Tangerine », Christine Mangan : « Le nœud du problème avait toujours résidé dans la relation que nous entretenions, Lucy et moi. Depuis le début, c’est ainsi que ça devait se terminer. »

A dévorer !

« Un matin d’hiver », Philippe Vilain : heureuses retrouvailles avec le délicat gentleman du sentiment amoureux

Julie et Dan, tous deux professeurs à l'université - en sociologie pour lui, en littérature pour elle -, tombent amoureux l'un de l'autre. Julie, follement éprise de cet Américain d'Atlanta venu vivre et travailler à Paris, tente d'accepter le tempérament indépendant de Dan. De fait, Dan est régulièrement amené à s’absenter pour honorer de sa… Lire la suite « Un matin d’hiver », Philippe Vilain : heureuses retrouvailles avec le délicat gentleman du sentiment amoureux

A dévorer !

« Les 7 premiers jours », Agathe Colombier Hochberg : sublime récit sur un couple à un tournant de l’amour

LUI, Gabriel, et ELLE, sa compagne (elle restera pendant tout le récit ce pronom dont on ne saura jamais quel nom il remplace) rentrent d'un weekend en famille chez les parents de Gabriel. Seulement, alors que le train arrive en gare et qu'ELLE s'avance pour prendre place dans le wagon, LUI décide de ne pas… Lire la suite « Les 7 premiers jours », Agathe Colombier Hochberg : sublime récit sur un couple à un tournant de l’amour

A dévorer !

« Deux sœurs », David Foenkinos : la [destruction] sentimentale

A bien des égards, la jolie Mathilde semble tout avoir : une renommée brillante en tant que professeur de lettres dans un lycée parisien, un compagnon avec lequel elle vit un amour sans nuage depuis cinq ans. Mais Étienne a décidé de la quitter : son ex-grand amour, Iris, est revenu après un long périple en Australie.… Lire la suite « Deux sœurs », David Foenkinos : la [destruction] sentimentale

A dévorer !

« Le Chant des revenants », Jesmyn Ward : une sublime incantation orphique dans laquelle une histoire familiale se fait l’écho du drame racial national et ancestral

Quelle claque que ce roman ! Quelle beauté et quelle ingéniosité littéraire ! Rarement j'ai ressenti une telle sensibilité à fleur de mots. Le Chant des revenants a reçu en 2017 le National Book Award : on comprend pourquoi... Nous sommes dans le Mississippi. Où précisément ? On ne le sait pas. Quand exactement ?… Lire la suite « Le Chant des revenants », Jesmyn Ward : une sublime incantation orphique dans laquelle une histoire familiale se fait l’écho du drame racial national et ancestral

A croquer

« Un mariage sur écoute », John Jay Osborn : nécessaire et littéraire rendez-vous pour une brillante thérapie conjugale

Steve et Gretchen, la trentaine triomphante, se sont aimés, ont eu deux enfants et chacun a mené un début de carrière flamboyant au prix d’efforts acharnés. Une réussite matérielle évidente. Cependant, à force de préoccupations diverses et variées, le couple s’est éloigné et Steve a commis un faux pas irréparable : il a trompé Gretchen. Or,… Lire la suite « Un mariage sur écoute », John Jay Osborn : nécessaire et littéraire rendez-vous pour une brillante thérapie conjugale

A dévorer !

« L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard », Isabelle Duquesnoy : un réjouissant récit horrifique !

Pas facile de naître à la fin du XVIIIe siècle d'une mère qui ne voue pour vous qu'une haine farouche depuis que le cordon ombilical qui vous liait à votre frère jumeau l'a étranglé lors de l'accouchement ; pas facile d'espérer de la complaisance lorsque ce même accouchement vous a laissé avec un disgracieux cou… Lire la suite « L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard », Isabelle Duquesnoy : un réjouissant récit horrifique !

A dévorer !

« Ma grande », Claire Castillon : la maltraitance conjugale psychologique faite femme

Ce livre est une histoire d’amour. De haine aussi, et surtout. Un amour fugace qui ne dure que le temps d’une dévoration physique sur une longueur tapis. "J’étais jamais amoureux en fait. Toi, j’ai été amoureux à la sortie de la piscine et la première longueur de tapis. Après, c’était fini." (p.55) De fait, le… Lire la suite « Ma grande », Claire Castillon : la maltraitance conjugale psychologique faite femme

A croquer

« Mes pas dans les tiens », Fioly Bocca : un chemin et marcher pour oublier, chercher,aimer, peut-être trouver…

Vous vous rappelez de Fioly Bocca, dont j'avais chroniqué le premier roman en 2017 avec Une seconde d'éternité ? Et bien elle est de retour sur la scène littéraire avec ce très beau et touchant roman : Mes pas dans les tiens. Il est ici question d'Alma, une jeune femme qui rencontre, à deux mois… Lire la suite « Mes pas dans les tiens », Fioly Bocca : un chemin et marcher pour oublier, chercher,aimer, peut-être trouver…