« Les femmes qui lisent sont dangereuses » : ce n’est pas moi qui l’ai dit !

Trouvaille et pépite artistique du jour :

Les femmes qui lisent

Fantastique et fascinant corpus d’œuvres picturales ayant toutes le point commun de mettre à l’honneur une femme en train de lire. Des liseuses de tous les âges, de tous temps, de tous les styles. Un même amour intemporel pour la lecture.

Les femmes qui lisent sont dangereuses, Laure ADLER et Stefan BOLLMAN, éditions Flammarion, 2015, 147 pages, 19.90€.

4 commentaires sur “« Les femmes qui lisent sont dangereuses » : ce n’est pas moi qui l’ai dit !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :