A dévorer !

« Poison Florilegium », Annalena McAfee : art toxique ?

Restons avec l'art et la peinture pour cette nouvelle chronique. Décidément, une thématique qui inspire les écrivains en cette rentrée littéraire et qui questionne... l'inspiration des artistes ! Eve Laing est une artiste londonienne de renom, mariée à un architecte superstar. A 60 ans passés, Eve peut savourer son succès si l'on considère les rétrospectives… Lire la suite « Poison Florilegium », Annalena McAfee : art toxique ?

A dévorer !

« Térébenthine », Carole Fives : peinture au vitriol

Nous sommes à Lille, au début des années 2000. La narratrice, alors à peine âgée de 18 ans, s'inscrit, pleine d'enthousiasme, en Licence aux Beaux-Arts, persuadée d'assouvir sa soif de connaissances théoriques et pratiques. Las... Elle comprend très rapidement que non seulement la peinture est reléguée aux bas-fonds de l'école et méprisée par le plus… Lire la suite « Térébenthine », Carole Fives : peinture au vitriol

Brèves

« Les femmes qui lisent sont dangereuses » : ce n’est pas moi qui l’ai dit !

Trouvaille et pépite artistique du jour : Fantastique et fascinant corpus d’œuvres picturales ayant toutes le point commun de mettre à l'honneur une femme en train de lire. Des liseuses de tous les âges, de tous temps, de tous les styles. Un même amour intemporel pour la lecture. Les femmes qui lisent sont dangereuses, Laure… Lire la suite « Les femmes qui lisent sont dangereuses » : ce n’est pas moi qui l’ai dit !

A dévorer !

« Un monde à portée de main », Maylis de Kerangal : du grand art littéraire qui magnifie et sublime le processus pictural.

Figure littéraire de renom, justement célébrée pour ses romans puissants tel l'incontournable Réparer les vivants (2014), Maylis de Kerangal offre en cette rentrée littéraire 2018 la virtuosité de la littérature pour célébrer la dextérité de l'art pictural, traitées dans une construction chronologique decrescendo de l'Histoire de l'Art. Le roman commence en septembre 2007. Après quelques… Lire la suite « Un monde à portée de main », Maylis de Kerangal : du grand art littéraire qui magnifie et sublime le processus pictural.