A croquer

« Un garçon sur le pas de la porte », Anne Tyler : un récit au vestibule de l’enthousiasme

Grande dame des lettres américaines, Anne Tyler n'a pas son pareil pour raconter et décrire la vie de la classe moyenne avec un style très réaliste, sans fioritures. Souvent même, elle se révèle redoutable pour épingler les travers de l'American Way of Life, motivée par la recherche de liberté et de bonheur... Pourtant, le dernier… Lire la suite « Un garçon sur le pas de la porte », Anne Tyler : un récit au vestibule de l’enthousiasme

A dévorer !

« C’est lundi aujourd’hui », Sytske Van Koeveringe : entre pragmatisme et esthétisme, quotidien ménager et vacuité désemparée

Julia est une jeune femme qui vit à Amsterdam en collocation. Pourtant, elle n'est plus étudiante depuis bien longtemps. Son quotidien, c'est celui de faire le ménage chez des clients qui font appel à la société "Clean Matching". Chaque jour, chaque matin, Julia nettoie, récure, aère, repasse, aspire l'intérieur d'un vaste florilège de clients. Si… Lire la suite « C’est lundi aujourd’hui », Sytske Van Koeveringe : entre pragmatisme et esthétisme, quotidien ménager et vacuité désemparée

A croquer

« Je suis le genre de fille », Nathalie Kuperman : la touchante recherche d’un adoubement altruiste et intime.

Juliette, la quarantaine, est une femme divorcée et mère d'une ado, Valentine. Dans ce roman, narré à la première personne, Juliette égrène ses manies qu'elle déplore, qu'elle confesse, qu'elle avoue... D'ailleurs,  l'expression "c'est le genre de fille qui..." n'est-elle pas usitée à des fins quelque peu péjoratives et méprisantes ? Autoportrait fictif d'une quadra en… Lire la suite « Je suis le genre de fille », Nathalie Kuperman : la touchante recherche d’un adoubement altruiste et intime.