A dévorer !

« Les dévorantes », Marinca Villanova : la haine, de mères en filles

Il est des femmes pour lesquelles l'instinct maternel n'est pas naturel. L'évidence tant attendue et espérée de l'amour fusionnel avec ce petit être porté pendant neuf mois se révèle être un leurre, une illusion. "Comment font les mères qui aiment leur enfant immédiatement, inconditionnellement, et si tout cela n'était que mensonge ?" (p.94) Difficile de… Lire la suite « Les dévorantes », Marinca Villanova : la haine, de mères en filles

A dévorer !

« Le malheur du bas », Inès Bayard : femme violée, vie volée, rêves envolés, couple en danger, famille désintégrée…

Ce premier roman, signé par Inès Bayard, est un coup de poing littéraire dans l'estomac. Un récit dont on ne se remet pas. Un récit virtuose qui ose et propose le viol comme thème principal. Un récit qui décrit et narre les ecchymoses d'une femme, tant physiques que morales.   Marie et Laurent forment un… Lire la suite « Le malheur du bas », Inès Bayard : femme violée, vie volée, rêves envolés, couple en danger, famille désintégrée…

A croquer

« Désintégration », Emmanuelle Richard : l’hermétisme des classes sociales en question

Roman français de la rentrée littéraire 2018, Désintégration est un récit social saisissant à travers le parcours de vie d’une jeune femme de la classe moyenne française au début sa période post-bac jusqu’à la fin de sa vingtaine. Une classe moyenne dans ses goûts, ses désirs et ses capacités. Un entre-deux où l’on n’est ni… Lire la suite « Désintégration », Emmanuelle Richard : l’hermétisme des classes sociales en question