« D’après une histoire vraie » : merveilleux Polanski !

J’ai attendu seulement un petit jour avant d’aller découvrir l’adaptation du roman de Delphine de Vigan « D’après une histoire vraie » par Roman Polanski : l’attente fut récompensée !

Affiche viagn

J’ai adoré :

  • la fidélité globale de l’adaptation du livre
  • le duo Seigner / Green est redoutable, et la fascination de Delphine  pour L. tout comme l’obsession de L. pour Delphine est merveilleusement jouée based-on-a-true-story-roman-polanski.jpeg
  • la réflexion sur la création littéraire : comment renaître d’un best-seller ? Quelle suite à donner, qui soit aussi bonne sinon meilleure ?
  • la claire et géniale référence à Misery, de Stephen King : l’obsession d’une fan pour son écrivain favori, le condamnant à l’immobilité sur un lit de malade. Peut-elle forcer, commander la création littéraire ? Misery
  • retrouver l’univers musical d’Alexandre Desplat

Le seul bémol, selon mon modeste avis, le suivant : le film (1 h 40) fait l’ellipse de l’avant-dernière partie du livre, celle où Delphine échoue à prouver, faute de preuves tangibles, que L. a véritablement existé : illusion de l’esprit de Delphine ou machiavélisme pervers ultime de L. ?

2599840.jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Publicités