A dévorer !

« Park Avenue Summer », Renée Rosen : « Cosmo » power !

Nous sommes en 1965. La jeune Alice Weiss quitte sa province natale de Youngstown pour tenter sa chance à New-York et vivre son rêve américain de peut-être devenir, un jour, photographe. C'est aussi le souhait de faire sien ce que sa mère Vivian n'a pas pu réaliser, car trop tôt mariée puis trop tôt décédée...… Lire la suite « Park Avenue Summer », Renée Rosen : « Cosmo » power !

A croquer

« Le nom secret des choses », Blandine Rinkel : (dés)illusions nominatives (#rentreelitteraire2019)

Océane quitte, à dix-huit, son village vendéen de Saint-Jean-des-Oies, pour aller à Paris vivre sa nouvelle vie d'étudiante. Elle laisse derrière elle, sans presque un regard, son père, brave artisan laborieux et taiseux. La jeune provinciale découvre un univers aux codes qu'elle ne maîtrise pas. Ses nouveaux camarades sont des gens bien nés, fruits de… Lire la suite « Le nom secret des choses », Blandine Rinkel : (dés)illusions nominatives (#rentreelitteraire2019)

A dévorer !

« Sous le soleil de mes cheveux blonds », Agathe Ruga : parce que c’était elle, parce que c’était moi…

"Initials : BB". Un "B" pour la jolie Brune, la narratrice du roman, vive, espiègle, hédoniste et fantasque. Un second "B" pour la mystérieuse et insaisissable Brigitte, surnom de son amie rencontrée au lycée et avec laquelle elle va éprouver la sortie de l'adolescence et l'entrée dans le monde adulte. Brune et Brigitte vivent ce… Lire la suite « Sous le soleil de mes cheveux blonds », Agathe Ruga : parce que c’était elle, parce que c’était moi…

A dévorer !

« L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard », Isabelle Duquesnoy : un réjouissant récit horrifique !

Pas facile de naître à la fin du XVIIIe siècle d'une mère qui ne voue pour vous qu'une haine farouche depuis que le cordon ombilical qui vous liait à votre frère jumeau l'a étranglé lors de l'accouchement ; pas facile d'espérer de la complaisance lorsque ce même accouchement vous a laissé avec un disgracieux cou… Lire la suite « L’Embaumeur ou l’odieuse confession de Victor Renard », Isabelle Duquesnoy : un réjouissant récit horrifique !