« Mon année de repos et de détente », Ottessa Moshfegh : jeûne de la conscience pour performance de l’abandon de soi ? (#rentréelittéraire2019)

Notre héroïne, dont on ne connaîtra le nom à aucun moment dans le roman, est une New-yorkaise plutôt argentée qui ouvre une page de sa vie inédite en ce mois de juin du nouveau millénaire qui commence. En effet, elle a pour ambition de ne faire que dormir, pendant un an, tout le temps et... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑