« La nuit passera quand même » d’Émilie Houssa : sublime premier roman que l’on retiendra surtout

Il est de ces premiers romans qui inaugurent avec génie une entrée fracassante sur la scène littéraire : La nuit passera quand même, d’Émilie Houssa, est de ceux-là. Rarement un premier roman m'a fait si forte impression : la qualité narrative générale, l'originalité de la genèse (le narrateur part du personnage mineur du garde du... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑