A dévorer !

« La famille Martin », David Foenkinos : le génial modus operandi d’un work-in-progress littéraire

Le narrateur - et sans aucun doute possible l'auteur lui-même dans cette entreprise qui a toutes les apparences de l'écriture autobiographique ("Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement probable") - peine à trouver l'inspiration pour son prochain livre. Fort de ses succès passés, il est pourtant confronté au syndrome redouté de… Lire la suite « La famille Martin », David Foenkinos : le génial modus operandi d’un work-in-progress littéraire

A dévorer !

« A la ligne », Joseph Ponthus : la vie, cette boucherie…

Joseph a la quarantaine. Encouragé par les efforts de sa mère, il a fait de brillantes études ("prépa littéraire / En hypokhâgne" p.74) et est devenu éducateur. Seulement, il a tout quitté le jour où il s’est marié, acceptant professionnellement de repartir à zéro en Bretagne. Tout job rémunéré devient bon à prendre : il pointera… Lire la suite « A la ligne », Joseph Ponthus : la vie, cette boucherie…