A dévorer !

« Sale bourge », Nicolas Rodier : sous les coups de l’envers du décor

Pierre Desmercier est l'aîné d'une famille de six enfants de la plus pure tradition bourgeoise : la mère ne travaille pas, les moindres regroupements familiaux réunissent au bas mot vingt-cinq convives, le weekend c'est scoutisme et "bonne-maman" veille avec fierté sur toute sa descendance. Mais derrière ce vernis social hautement distingué se cache une réalité… Lire la suite « Sale bourge », Nicolas Rodier : sous les coups de l’envers du décor

A croquer

« La cage dorée », Camilla Läckberg : un tournant thématique dans l’œuvre de la romancière suédoise qui ne laisse pas de marbre !

Mon péché mignon, comme beaucoup d'entre vous je l'imagine, est de dévorer chaque nouvel opus de la suédoise Camilla Läckberg. Encore plus lorsqu'elle laisse en stand-by son héroïne des débuts, Erica Falck, pour nous offrir un nouveau personnage - féminin bien sûr - avec Faye Adelheim. L'action se délocalise aussi : Fjällbacka, petite bourgade de… Lire la suite « La cage dorée », Camilla Läckberg : un tournant thématique dans l’œuvre de la romancière suédoise qui ne laisse pas de marbre !

A dévorer !

« Ma grande », Claire Castillon : la maltraitance conjugale psychologique faite femme

Ce livre est une histoire d’amour. De haine aussi, et surtout. Un amour fugace qui ne dure que le temps d’une dévoration physique sur une longueur tapis. "J’étais jamais amoureux en fait. Toi, j’ai été amoureux à la sortie de la piscine et la première longueur de tapis. Après, c’était fini." (p.55) De fait, le… Lire la suite « Ma grande », Claire Castillon : la maltraitance conjugale psychologique faite femme