« Déjeuner en paix », Charlotte Gabris : galerie de miroirs féminins (#rentreelitteraire2020)

Une journée comme les autres à Paris. Il est tard ce midi-là lorsqu'une jeune femme s'assied à une terrasse pour y déjeuner seule. Pour elle, cette sortie est l'occasion de voir du monde et de tromper le mal du pays qui la ronge depuis son arrivée dans la capitale pour y effectuer son stage en... Lire la Suite →

« Nos rendez-vous », Éliette Abécassis : occasions manquées… (#rentreelitteraire2020)

Lorsque Vincent et Amélie se rencontrent, ils ont tous les deux vingt ans. L'alchimie est immédiate : ils passent la nuit à bavarder de tout et de rien. Mais surtout, à retarder le plus possible le moment de se quitter. Alors, un rendez-vous est fixé dès le lendemain. Mais Vincent n'attendra pas plus d'une heure... Lire la Suite →

« La dissonante », Clément Rossi : fausses notes musicales pour la symphonie d’un petit chef d’œuvre littéraire

Tristan est un chef d'orchestre de soixante ans à la solide réputation de maestro. Après avoir sillonné de nombreuses villes et dirigé de prestigieuses compagnies, le voici à la tête d'un orchestre de province à la réputation moindre. Qu'importe : son objectif est de lui faire jouer à la perfection un ambitieux opéra de Wagner... Lire la Suite →

« Le bal des folles », Victoria Mas : « Et c’est une folie à nulle autre seconde / Que vouloir se mêler de corriger le monde. » (Molière) (#rentreelitteraire2019)

Nous sommes à la fin de l'hiver 1885 à Paris. A l'hôpital de la Salpêtrière, l'effervescence est à son comble car dans quelques semaines aura lieu le bal de la mi-carême, au cours duquel les résidentes costumées seront les cavalières, le temps d'une soirée, de bourgeois, d'intellectuels et de gens bien-pensants mus par la curiosité... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑