A croquer

« Une famille presque parfaite », M.T. Edvardsson : le sens du sacrifice moral

La jeune Stella Sandell est, à dix-neuf ans, une personne de caractère qui a du mal à supporter toute contrainte et qui, par un solide esprit de contradiction, n'hésite pas à provoquer quiconque s'oppose à elle. Cet esprit fougueux a donné, durant toute son adolescence, du fil à retordre à ses parents, Adam et Ulrika.… Lire la suite « Une famille presque parfaite », M.T. Edvardsson : le sens du sacrifice moral

A dévorer !

« Trancher », Amélie Cordonnier : « restera ou partira ? », dilemme de la violence conjugale

En silence, elle subit. Régulièrement, elle enquille. Inopinément, elle vacille. Douloureusement, elle résiste. Vaillamment, elle rempile. Sous les mots de son mari Aurélien, elle accuse les insultes misogynes dégradantes, autant de coups au cœur et de coups à l'âme qui bafouent violemment l'amour, le couple et le respect inhérent à toute relation conjugale. "C'est simple,… Lire la suite « Trancher », Amélie Cordonnier : « restera ou partira ? », dilemme de la violence conjugale

A croquer

« Le Mangeur de citrouille », Penelope Mortimer : liberté et captivité conjugales

Avec ce roman datant de 1962, la galloise Penelope Mortimer offre un touchant portrait de femme et surtout de mère qui, en 2018, questionne la tension entre liberté et captivité de la femme au sein du foyer conjugal. La narratrice, dont nous ne saurons pas le prénom, convole en justes noces avec Jake Armitage, un… Lire la suite « Le Mangeur de citrouille », Penelope Mortimer : liberté et captivité conjugales