Non classé

Octobre 2020 : un bilan livresque qui confirme l’excellence de la rentrée littéraire !

A dévorer, uniquement à dévorer !

  • Paula ou personne, Patrick LAPEYRE, éditions P.O.L., 2020, 409 pages, 22€.
  • Sale bourge, Nicolas RODIER, éditions FLAMMARION, 2020, 215 pages, 17€.
  • Térébenthine, Carole FIVES, éditions GALLIMARD, 2020, 173 pages, 16.50€.
  • « Poison Florilegium », Annalena MCAFEE, éditions Belfond, 2020, 298 pages, 21€.
  • La famille Martin, David FOENKINOS, éditions GALLIMARD, 2020, 226 pages, 19.50€.
  • Ma sombre Vanessa, Kate Elizabeth RUSSELL, traduit de l’anglais (États-Unis) par Caroline Bouet, éditions Les Escales, 2020, 444 pages, 21.90€.
  • Sous la lumière des vitrines, Alain Claude SULZER, traduit de l’allemand par Johannes Honigmann, éditions CHAMBON, 2020, 252 pages, 22€.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s