« Personne n’a peur des gens qui sourient », Véronique Ovaldé : peut-être vaudrait-il mieux s’en méfier, tout justement ?

Un jour de début d'été, Gloria embarque précipitamment avec elle ses deux filles, Stella l'ado boudeuse et Loulou l'adorable pipelette de six ans, pour filer en direction de l'Alsace, dans la maison de feu grand-mère Antoinette Demongeot, près de la forêt de Kayserheim. L'objectif de Gloria est de fuir le Sud, à tout prix, se... Lire la Suite →

Publicités

WordPress.com.

Retour en haut ↑